Archive

Santé: les populations de Sakpa- Mborola menacées d'intoxication

De nombreux cas de maladies se sont déclarés à la suite de la consommation des produits de mauvaises qualités jetées par le PAM

 

Dans la sous préfecture de Sakpa Mborola, certains habitants ayant consommé des aliments de mauvaise qualité, jetés par le Programme alimentaire mondial (PAM) souffrent díun certain nombre de maladies, au rang desquelles, la diarrhée, la conjonctivite et la toux. Le chef du village de la localité, Cyr-Gilbert Yassoumalet, a certifié que ces produits alimentaires ont été enfouis dans un trou, le 19 octobre par le PAM, après avoir constaté quíils níétaient plus consommables. Mais après cette opération, certains habitants sont revenus sur les lieux récupérer les vivres et les ont mangés. La même source précise que des dispositions sécuritaires avaient été prises pour empêcher la population de reprendre ces produits.

 


© essor.ml
Destruction des aliments périmés (image d'illustration)
Malheureusement, le départ des gardiens qui assuraient la surveillance du site de destruction a occasionné ce que nous constatons maintenant, a-t-il ajouté. Cette information est confirmée par le PAM. Nous avons payé un service de gardiennage pour une durée de deux semaines à la mairie de Sakaï, pour empêcher aux personnes de síemparer de ces farines. Si les habitants ont récupéré les produits nuisibles à la santé humaine, cíest que le service de gardiennage nía pas bien travaillé au temps voulu, a indiqué Mahomed Chersi, un personnel du PAM qui a pris part à cette opération. Il précise que ces produits díune quantité díenviron 200 tonnes avaient été détruits parce quíils níétaient plus consommables. La couleur initiale síest transformée en jaune foncé. Des analyses faites au laboratoire confirmaient que ces vivres étaient en mauvais état et ne peuvaient être consommés a-t-il ajouté. Díaprès lui le ministère de la Santé a été informé de la situation et le choix du lieu de la destruction avait été effectué en commun accord avec le maire de la commune de Sakaï et le chef du village Sakpa-Mborolo.

 



Commentaire


Retour en haut