Archive

Kenya: Larmée sollicitée en renfort

Après des violences qui ont couté la vie à 42 policiers samedi 10 novembre, larmée a été appelée en renfort pour venir à bout des voleurs de bétail dans la région de Baragoi

 

Le président du Kenya a annoncé mardi 13 novembre l'envoi de l'armée dans le nord du pays. Elle doit soutenir la police pour tenter de mettre fin aux agissements des voleurs de bétail lourdement armés, qui ont massacré 42 policiers samedi 10 novembre. Le bilan officiel de l'embuscade est de 32 morts et sept disparus mais un responsable de la police a affirmé à l'AFP que 42 policiers avaient été tués sur le territoire de Baragoi, dans une zone aride et reculée du nord du Kenya.

 


© africabletelevision.com
Des militaires pourraient apporter de la stabilité dans la zone de Bargoi
Envoyés dans la région pour arrêter les voleurs de bétail, les policiers se sont retrouvés dans une embuscade tendue par les voleurs de bétail. Ils avaient été envoyés à la poursuite d'une bande de voleurs de bétail, déjà soupçonnés d'avoir tué 13 personnes et d'en avoir blessé trois autres au cours d'un précédent vol dans cette région, le 30 octobre. Les membres des forces de l'ordre ont essuyé les tirs des bandits, supérieurement armés, et les affrontements se sont poursuivis dimanche 11 novembre selon les témoignages d'habitants. Les voleurs de bétail présumés auraient utilisé des armes lourdes contre les policiers, selon les mêmes témoignages rapportés par lAfp. Les vols de bétail et règlements de compte entre communautés nomades rivales font chaque année dans le nord des dizaines de morts.

Près de 3000 personnes auraient quitté la région de Baragoi, dans le nord-ouest du Kenya par crainte de représailles après ces événements. Les autorités imputent la responsabilité de cette attaque à des membres de l'ethnie Turkana qui avaient volé du bétail à la tribu Samburu. Les membres de la tribu Turkana ont commencé à fuir avec leurs biens et leur bétail de peur de représailles de la part des forces de lordre.


Commentaire


Retour en haut