Archive

Centrafrique: des enseignants vacataires en grève

Ils en ont marre díattendre avec impatience leur titularisation, et réclament leur intégration dans la fonction publique centrafricaine

 

Lancée le lundi 5 novembre 2012, la grève des enseignants vacataires du fondamental 1 se poursuit à Bangui et dans les provinces de la République centrafricaine. Cette grève qui paralyse de jour en jour le système éducatif centrafricain, inquiète de plus en plus. Les enseignants vacataires du fondamental 1, à travers leur mouvement viennent de remuer le couteau dans la plaie. Car, ils en ont marre díattendre avec impatience leur titularisation, et réclament leur intégration dans la fonction publique centrafricaine.

 


© journaldebangui.com
Lors d'une précédente grève en février 2012 à Bangui
Sous un silence probable du gouvernement, ceux-ci maintiennent leur position depuis une semaine et tiennent à obtenir gain de cause avant de lâcher prise. Cíest une façon de contraindre le gouvernement centrafricain à prendre au sérieux cette menace. Dans certains établissements scolaires où nombre de ces enseignants sont affectés, les élèves y passent des journées blanches et cíest un manque à gagner pour líEtat centrafricain. Les grévistes sont des enseignants formés à líEcole normale des instituteurs de Bambari dans la préfecture de la Ouaka, qui avaient fini depuis 2002 pour certains et 2004 pour díautres, une partie avait été prise en charge par la Banque mondiale sur un contrat de cinq années que le gouvernement aurait prolongé. Le gouvernement va-t-il rester muet aussi longtemps en sacrifiant líavenir des élèves?

 



Commentaire


Retour en haut