Archive

Nominations à la SEGA et à la SRI

Il y a eu des limogeages, des affectations et des arrivées à des postes de direction

 

Selon la Radio Ndéké Luka, les centrafricains sont allés au lit dans la soirée du 31 novembre 2012 avec la nouvelle díune vague de limogeages et nominations de certains cadres du pays, contenue dans cinq décrets signés du président de la République François Bozizé. En effet, Salléh Mahamat, Directeur général de la Société díEtat de Gestion des Abattoirs (SEGA) est relevé de ses fonctions et remplacé par Abraham Ngotto Bouloum. Ce dernier a été ex ministre des logements et édifices publics dans le gouvernement du Premier ministre sortant Elie Doté. A la Direction de la Section de Recherche et díInvestigation (SRI), le Lieutenant Rêve díOr Ouilibona Movene remplace le Capitaine Aimé Vincent Bozizé aliasPapy, fils du chef de líEtat appelé à díautres fonctions.

 

Ces décrets níont pas fait que des mécontents: Michel Zabolo, président du Groupe des Partis Politiques de la Mouvance Présidentielle (GPPMP), est nommé Chargé de mission à la Présidence de la République, mais le décret ne spécifie pas son domaine de fonction. Líautre heureux est Simplice Féïkoumo, dont la fonction initiale nía pas été est mentionnée. Il est nommé Conseiller, Chef de poste au Consulat de la République Centrafricaine auprès de la République du Cameroun avec résidence à Douala. Il remplace à ce poste, Marie-Louis Dennis Mayondé relevé de ses fonctions. Enfin, Martine Nzapakette, Assistante de direction est désignée Secrétaire Générale de la Sous-préfecture de Sibut (186 kilomètres nord de Bangui).

Des arrêtés ministériels suivent ces décrets. Il síagit díabord, au Ministère des Finances et du Budget, de 4 Cadres dont un Inspecteur, un Agent de constatation et deux Préposés de Douanes qui sont suspendus de fonction et de soldes pour une durée de trois mois avec traduction devant le Conseil de discipline pour indélicatesse et minorisation des recettes. Ensuite, au Ministère du Développement Rural, un Contrôleur du Trésor, Chef de service administratif et financier, est suspendu de fonction et de soldes pour une durée de trois mois avec traduction devant le Conseil de discipline pour détournement de deniers publics à hauteur de 10 millions de FCFA et insubordination. La liste des Arrêtés est bouclée au Ministère du Commerce: un Contrôleur général des finances est suspendu de fonction et de soldes pour une période de trois mois pour désobéissance hiérarchique et détournement de deniers publics.

 



Commentaire


Retour en haut