Archive

Centrafrique: De la danse hip-hop à líAlliance française de Bangui

Un grand concert sera animé ce mercredi 24 octobre 2012 par la Compagnie Rêvolution venue spécialement de la France

 

Cette compagnie, après plusieurs autres spectacles animés deux fois au Cameroun, au Burkina Faso et au Rwanda, va réaliser son cinquième évènement en République centrafricaine. Ce sera un moment pour cette compagnie de prouver les talents de ses artistes et danseurs qui font du rap et du hip hop mais aussi de tenir en haleine un public qui attend surement ce moment. Le groupe est composé de 6 danseurs notamment le centrafricain Raymond Siopathis, le malien Salah Keita, le gabonais Kévin Gaël Mvou Evrad, le comorien Salim Mze Hamadi Moissi, le congolais de Brazzaville) Tsengou Dingha et le burkinabé Seibany Salif Traore. Ils y jouent sous nombreux rythmes à savoir le hip-hop, le krump, la danse contemporaine et les danses traditionnelles africaines sur la chorégraphie de Anthony Egéa. Celui-ci définit le but de cette présence en terre centrafricaine comme la suite díune tournée visant 10 pays africains dont la République centrafricaine.

 


© flickriver.com
La danse contemporaine très appréciée en Centrafrique
Pour Raymond Siopathis le centrafricain qui fait aussi partie de cette Compagnie, ce groupe est une mixité des cultures africaines. Il rassure le public díun spectacle rage qui sera donné ce jour par les artistes. Selon lui, cíest un vrai plaisir en tant que centrafricain de faire partie de cette Compagnie car «cíest líopportunité qui míest donnée de míexprimer au niveau international» a-t-il fait savoir. Il a eu à relater son histoire au sein de la Compagnie jusquíà ce niveau et se dit fier de revoir son pays où il va y donner un spectacle au public. Rayms a précisé que deux centrafricains líont déjà précédé dans ce groupe. Ce sera donc líoccasion pour le public centrafricain, banguissois très spécialement, díaller découvrir ce fils du pays ainsi que les artistes de la Compagnie bourrés de talents. Pour sa part, le gabonais Kévin Gaël Mvou Evrad a signifié les motivations des artistes de la Compagnie qui restent tout díabord la prière. Líentrée pour ce spectacle est fixée à 1000 F CFA et 500 F CFA pour les adhérents de líAlliance française de Bangui.




Commentaire


Retour en haut