Archive

Rencontres: La sécurité maritime dans le Golfe de Guinée

Les experts des communautés économiques d’Afrique sont réunis depuis le 22 octobre à Libreville pour discuter sur cette préoccupation

 

Cette réunion, la deuxième du genre, après celle tenue à Abuja au Nigéria les 20 et 21 juin de l’année en cours, s’inscrit dans le cadre des réunions préparatoires au sommet des Chefs d’Etat, en vue de mettre en œuvre la résolution 2039(2012) sur la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée. Les experts statuent sur le projet de feuille de route pour la préparation dudit sommet et sur le chronogramme des évènements qui vont jalonner ce processus jusqu’à la tenue des assises. L’idée d’une synergie entre les communautés économiques régionales et le Conseil de sécurité des Nations procède de la volonté des différents protagonistes d’éradiquer à terme la piraterie, la prise d’otage et les attaques à main armée qui écument les économies des Etats côtiers du Golfe de Guinée et qui menace gravement la paix dans cette région.

 


© journaldebangui.com
Les Experts de la CEEAC en conclave
La Résolution 2039 précise que la lutte contre la piraterie relève d’abord de la responsabilité des Etats du Golfe de Guinée et des Organisations régionales. Les experts reconnaissent qu’il n’ya qu’une action concertée qui doit aider à la mise au point d’un cadre régional de lutte prévoyant, notamment la mise en commun d’informations et de mécanismes de coordination des opérations dans les deux régions. Une mise en synergie des efforts qui devrait déboucher sur une gouvernance maritime cohérente et une prise de conscience des enjeux et des risques. Les travaux sont dirigés par le Secrétaire Général Adjoint, chargé du Département de l’Intégration Humaine, Paix, Sécurité et Stabilité, le Général Pierre Garcia BABOUMA. Après les experts, le tour reviendra dès ce 23 octobre au comité de pilotage d’examiner et d’adopter les propositions des experts.

Ce sont de manière globale, les experts de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), de la Commission du Golfe de Guinée(CGG) et des deux Bureaux régionaux des Nations Unies de l’Afrique Centrale et de l’Ouest (UNOCA et UNOWA), qui discutent depuis le 22 octobre au siège de la CEEAC, de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée à Libreville.

 



Commentaire


Retour en haut