Archive

Lettre de félicitations et d’encouragements à Mme Nkosazana Dlamini-Zuma

De la part de l’Organisation Jeunesse Africaine

 

Excellence Madame la présidente de la Commission de l’Union Africaine,

Au moment où vos paires vous installent officiellement dans vos fonctions de présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA), la Jeunesse Africaine vient vers votre Bienveillance vous féliciter pour votre brillante élection et vous encourager dans la grande et noble mission qui vous attend. En effet, votre parcours, auquel nous nous identifions, est celui d’une combattante de première heure qui a participé à faire triompher l’Afrique du Sud de l’oppression de l’apartheid. À travers ce parcours qui prouve à suffire votre disponibilité à lutter pour les causes perdues, la Jeunesse africaine a compris que plus l’oppression est cruelle et la souffrance longue, plus les efforts pour en triompher sont exaltants et la victoire agréable.

 


© © makea-world.com
Maurice NGUEPE
[i Vous êtes donc la personne qu’il faut à la place qu’il faut. Vous êtes pour la jeunesse africaine un repère incontournable, une source d’inspiration intarissable. C’est pourquoi nous vous adressons un soutien sans faille et vous encourageons sans ménagement, afin qu’à nos États, vous insuffliez la sagesse et l’intelligence sud-africaines, en indiquant les moyens, les ressources et les stratégies qui leur permettront de triompher, eux aussi, des chaînes intérieures et extérieures qui freinent leur émergence et plombent le développement de tout le continent. Dans cette perspective, la jeunesse africaine salue d’ores et déjà l’étendue des domaines d’action que vous avez définis: démocratie, paix, sécurité, sécurité alimentaire, lutte contre la pauvreté, éducation, santé, développement des infrastructures, développement de la jeunesse, exploitation des ressources naturelles au bénéfice de l’Afrique et promotion des échanges intra-africaines.

En ce qui concerne le développement de la jeunesse, nous vous prions, Excellence Madame la présidente, d’oeuvrer à l’application des dispositions contenues dans la charte de la Jeunesse Africaine adoptée le 02 juillet 2006 à Banjul (Gambie). Seulement alors, cette charte, qui est suffisamment claire sur les aspirations qui sont les nôtres, permettra aux jeunes africains de relever, sans complexes, avec détermination et fierté, les défis de la modernité et de la postmodernité.

Nous vous prions de croire, Excellence Madame la présidente de la Commission de l’Union Africaine, en l’expression de notre haute et fraternelle considération.

Pour l’Organisation Jeunesse Africaine
Maurice NGUEPE, Secrétaire Général
Le 18 octobre 2012

 



Commentaire


Retour en haut