Archive

Une bande armée inconnue sévit à la frontière centrafricano-camerounaise

Certains sont à cheval, quelques-uns possèdent des téléphones satellitaires avec lesquels ils communiquent

 

Ces derniers temps, une bande armée inconnue a été aperçue aux environs du village Béloko non loin de la ville camerounaise de Garoua-Boulaï. Les éléments faisant partie de cette bande armée portent des tenues militaires. Certains sont à cheval, quelques-uns possèdent des téléphones satellitaires avec lesquels ils communiquent. Díaprès des informations recueillies, ceux-ci ont fait des otages du côté camerounais et ne les ont pas encore libérés. Veulent-ils exiger le versement de rançon au Cameroun avant de les libérer? Nous savons tous que «líargent est le nerf de la guerre». Sans argent, une rébellion ou une bande armée ne peut pas survivre. Cette bande armée, a-t-on appris, serait venue de la préfecture de líOuham-Péndé.


 


photo d'illustration
Cependant pour líinstant, quand bien même cette bande armée non identifiée est dotée de moyens de communication, elle refuse de révéler ses intentions réelles. Síagit-il díune nouvelle rébellion? Une question qui brûle les lèvres de beaucoup díobservateurs pour líheure. Seule une enquête pourra faire la lumière sur cette nouvelle bande armée.

Il y a quelques mois, une bande armée a ouvert le feu sur un bus de la SONATU transportant plusieurs élèves de líécole Centrafricano-Turque qui se rendaient au Cameroun en vue de participer à un jeu-concours international une fois arrivée dans cette région où sévit cette bande armée. Cette fusillade a fait de nombreux blessés dans ce bus dont certains ont été évacués au Cameroun pour des soins. Avant cette fusillade, un Commandant de brigade de gendarmerie de Bouar a été assassiné par une bande armée entre le village Galo et la ville de Bouar alors que le gendarme effectuait une mission dans le cadre de ses fonctions. Sur le fait, notre rédaction avait demandé à líEtat-major díordonner une opération de ratissage dans la région afin díéradiquer une ou des bandes armées qui y sévissent. Nul níignore que líaxe Bouar-Béloko joue un rôle important sur le plan économique, díoù nécessité de ne pas laisser les bandits de grand chemin síaventurer sur cette voie.


Commentaire


Retour en haut