Archive

Fútus abandonné: La police retrouve les responsables

Cíest le résultat díune enquête menée par la police sectorielle du 8ème arrondissement

 

Il y a quelques jours nous annoncions líabandon díun fútus dans le canal de Ngoubagara au quartier Galabadja dans le 8 ème arrondissement de Bangui. A cet effet, la police sectorielle du 8ème arrondissement ainsi que des jeunes du secteur, avaient lancé des enquêtes, histoire de déterminer líidentité du ou de la responsable de líacte. Le lundi 8 octobre 2012, le commissaire de police du 8ème arrondissement nous a déclaré que líidentité des responsables de cet acte ignoble est finalement connue. Il síagit donc díune jeune fille de 16 ans du nom de Sylvie Béatrice Andjikesse et de Marius Gobanda, chef de centre de santé dans une ville de province qui síest occupé du curetage de la fille.

 


L'enfant, un don du ciel
Le commissaire a aussi précisé que les deux responsables sont en ce moment gardé à vue en attendant les procédures conséquentes. Interrogée, la fille tête baissée, nía pas nié mais reconnait plutôt son acte. « (Ö) Je suis vraiment dépassée car le père de la grossesse mía laissé tomber et mes parents sont prêts à me mettre à la porte. Je níai pas díautres issues que de me débarrasser de la grossesse cíest ainsi que je me suis entendue avec le major pour quíil me fasse le curetageÖ » a reconnu la présumée entre deux sanglots. Mais le commissaire a annoncé une poursuite contre le père de la grossesse qui se trouve être un vendeur de cartes de recharges téléphoniques âgés díune vingtaine díannées. Il a aussi annoncé que le parquet a été saisi de líaffaire


Commentaire


Retour en haut