Archive

Guinée: la CENI publie des résultats partiels

Selon ces résultats Cellou Dalein Diallo, de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), vient en tête devant Alpha Condé du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG)

 

Lesdits résultats ne concernent que deux communes, trois préfectures et 12 ambassades et consulats guinéens à l'étranger. La Commission électorale nationale indépendante devrait continuer à proclamer les résultats ce mercredi. La loi guinéenne stipule que les résultats provisoires doivent être publiés 72 heures après le vote. Hier, c’était toujours l’attente et aussi l’angoisse. Les militants des deux camps, rassemblés dans leurs QG respectifs, spéculent, calculaient, chacun estimant que c’est son leader qui sortira gagnant. Mais le mot d’ordre est resté le même: «Quel que soit le gagnant, c’est la Guinée qui gagne!»

Mais n’empêche que tout le monde reste aux aguets et chacun se livre à ses spéculations. Dans les taxis, devant les boutiques, dans les rues, on dit que tel candidat a eu plus de voix dans telle commune ou telle région pendant que l’autre l’emporte largement dans telles autres. Au QG de l’Alliance Cellou Dalein Président, à Hamdallaye, de jeunes gens, aux environs de 8 h, sont réunis en groupuscules. Au milieu de chaque groupuscule, il y a un harangueur, qui, soit trace ses convictions sur le sol, soit les inscrit dans les yeux des membres de son auditoire. On dit ci, on dit ça. Dans telle zone, leur candidat a tout remporté, tandis que dans telle autre, ça ne va pas trop. Mais on reste tous certains: le candidat vaincra.

 


© Reuters/Xinua
"La CENI, seule source fiable"
Mais Abdoulaye Barry, tenant un cartable en main, demande à ses frères de ne pas se fier aux rumeurs. «La seule source fiable, c’est la CENI. Attendons donc ses résultats. C’est demain non ? Alors, soyons patients». Les autres approuvent … et on se remet à spéculer. Boubacar Diallo a tenu forcément à ce que nous lui accordions une interview. Cela fait, il lance un appel solennel: «Je suis un Guinéen. On espère que notre candidat va remporter le second tour. Je demande à la jeunesse guinéenne d’être unie. Si Cellou gagne, c’est la Guinée qui gagne. Si l’autre candidat gagne, c’est la Guinée qui gagne. Bonne chance à tout le peuple de Guinée». C’est donc devenu pratiquement une devise. Au siège de l’Alliance Arc-en-ciel, toujours à Hamdallaye, il y a aussi des jeunes gens attroupés, mais seulement devant le portail, aux environs de 9h. L’accès à la cour est interdit, même à la presse, parce que les responsables ne sont pas encore là. Mais nous apprenons que les délégués régionaux de l’Alliance venaient juste de rentrer. Signe peut-être que les procès-verbaux de l’intérieur du pays convergent vers la CENI. On espère que ce slogan qui circule sur toutes les lèvres deviendra un fait ce 10 novembre. Et que la défaite, c’est pour la division ethnique et que le triomphe sera pour une Guinée unie. Lors du premier tour, tenu il y a plus de quatre mois, MM. Diallo et Condé étaient respectivement crédités de 43,69% et contre 18,25% des voix.

 



Commentaire


Retour en haut