Archive

RDC/RCA: Inauguration de la société Hydro-formule à Zongo

Le Maire de ladite localité M. Siazo Yeke Yeke ainsi que trois ministres centrafricaines et des députés ont honoré de leur présence la cérémonie

 

Le dépôt de carburant de Zongo appartenant à la société Hydro-Formule est désormais opérationnel dans cette ville de la République démocratique du Congo, située, juste de l’autre côté du fleuve en face de la capitale centrafricaine, Bangui. Le lancement a été effectif à la faveur d’une cérémonie, organisée par le duo patronal de la société, MM. Patrick Dejean et José Perrière, tous deux Centrafricains, qui ont choisi cette ville congolaise pour y investir. M. Jean Claude Bayendou, gouverneur de l’Equateur en République démocratique du Congo présidait la cérémonie d’inauguration de la société Hydro-formule à Zongo. Il en a profité pour saluer la complémentarité entre les deux peuples qui sont d’ailleurs unis d’après l’histoire.

 


© journaldebangui.com
La coupure du ruban symbolique
M. Bayende a également reconnu qu’à travers cette installation dans sa région, le staff dirigeant de la société montre à suffisance l’amour qu’il a pour la République démocratique du Congo et qu’aussi, c’est un signe d’amitié entre la République centrafricaine et la République démocratique du Congo. Mais le gouverneur déplore les comportements belliqueux des agents des forces de l’ordre et aussi de la douane congolaise qui surtaxent selon les occasions. Loin dans son discours, il s’est dit satisfait des relations qui existent ces derniers temps entre les deux pays et en profite pour demander aux deux peuples de préserver ce lien d’amitié et d’éviter que des troubles puissent venir de Bangui pour déstabiliser le régime de Kinshasa ou de Zongo pour déstabiliser celui de Bangui.

M. Patrick Dejan quant à lui, s’est réjoui de la réussite de ce lancement qui constitue l’un des rêves de M. Perrière. Selon lui, il sera souhaitable que comme des Centrafricains qui ont investi en RD Congo, des Congolais puissent pareillement investir en terre centrafricaine. C’est peut être l’ouverture du bal des investissements des centrafricains en République démocratique du Congo ou vice-versa, histoire de renforcer les liens d’amitié entre les deux pays voisins. La coupure de ruban suivi d’un cocktail a marqué la fin de la cérémonie.

 



Commentaire


Retour en haut