Archive

DDR: La primature accueille une rencontre internationale

Une réunion pour un échange díinformations sur líévolution du processus du désarmement, de démobilisation et de réinsertion se tient à Bangui

 

La primature a servi de cadre, le 26 septembre, à un échange díinformation sur líévolution du processus du Désarmement, Démobilisation et de Réinsertion (DDR). Il a été en effet question non seulement de faire le point des acquis mais surtout des actions devant conjointement être mis en úuvre pour le bon déroulement de líétape suivante. Dans son discours de circonstance, le Premier Ministre Faustin Archange Touadera a declaré, «Le moment est propice pour enclencher le processus». Faisant ainsi référence aux discussions relatives à líagenda de la prochaine étape du processus surtout après la signature de líAccord Global de Paix de Libreville par la CPJP. Une occasion pour Mme Margaret Vogt de renouveler la disponibilité et líengagement des Nations Unies dans le processus. Comme annoncé par le Premier ministre, une rencontre technique sera bientôt initiée par le Ministre délégué en charge du DDR et de la JPN sur la question.

 


© binuca.unmissions.org
Mme Margaret Vogt et le Pm Faustin Archange Touadera
Présidée par le Premier ministre Faustin Archange Touadera, la rencontre a vu la présence du ministre délégué en charge du Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) et de la Jeunesse Pionnière Nationale (JPN), le Général Xavier Sylvestre Yangongo, de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RCA et Chef du BINUCA, Mme Margaret Vogt, du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies, par ailleurs Coordonnateur résident et humanitaire du Système des Nations Unies et Représentant résident du PNUD, Modibo Ibrahim Touré, de la responsable de la zone Afrique Centrale de la Division Afrique II du Département des Affaires Politique de líONU, Mme Jacqueline Seck Diouf, des représentants de líUnion Européenne (UE) et de líUnion Africaine (UA), entre autres participants.


Commentaire


Retour en haut