Archive

Célébration: Une journée internationale des jeunes de la Cémac

La première édition a eu lieu le 18 septembre 2012 à la Maison des jeunes de Nkomkana à Yaoundé II. Enjeux et défis

 

«La Cémac est notre force, debout pour la victoire». Des termes entendus dans l’exécution de l’hymne de la Cémac, (Communauté Économie et Monétaire de l’Afrique Centrale) par les jeunes de la Cémac. La rencontre a eu lieu sous l’égide de Synergies des jeunes de la Cémac en sigle SJ-cémac, une organisation internationale non gouvernementale. Les enfants de la sous-région veulent ainsi instituer le 18 septembre en «journée internationale des jeunes de la Cémac», en commémoration de sa création le 18 septembre 2008.

 


© SJ-CEMAC
La première célébration a eu lieu le 18 septembre
Les jeunes de la Cémac se mobilisent par conséquent en partenariat avec le conseil communal de la jeunesse de Yaoundé II sous la houlette des «ambassadeurs de l’intégration des jeunes» distingués pendant la célébration de la toute première édition de la journée internationale des jeunes: Luc Assamba, maire de Yaoundé II; Malaika Ndoumbe Ngollo, représentante de la Commission de la Cémac au Cameroun; de Youssem-Kontou, ambassadeur du Tchad au Cameroun; Djomgue Paul Eric, député de la nation au Cameroun. L’organisation tient à soutenir d’une part les jeunes dans toutes leurs activités et d’autre part à lancer l’interpellation et l’implication massive de tous les jeunes de la sous- région au processus du développement de l’Afrique centrale.

La SJ-Cémac, flambeau de la jeunesse sous-régionale, est une vision ambitieuse pour l’avenir des enfants. A les en croire, il importe de comprendre le quotidien des jeunes pour venir à bout de leur épanouissement. Un enjeu qui demande le soutien et la présence manifeste du président de la Cémac, Pierre Moussa, des chefs d’États et des gouvernements des pays membres de la Commission Cémac. Le défi est de faire de la Cémac un «grand projet». Pour les organisateurs de la rencontre, il est important de se retrouver le 18 septembre de chaque année pour renforcer «l’union entre les jeunes de la cemac». L’engagement des jeunes de l’Afrique centrale à la SJ-cemac suggère une solidarité de tous les enfants en une force pour une lutte acharnée contre la pauvreté rurale et urbaine, la malnutrition, la promotion de l’éducation sans distinctions de genre, la santé et la sécurité des jeunes. La bataille est lancée ; des activités sont élucidées; des enjeux et défis mis en étude pour une expérience; une mise en évidence de l’action des jeunes dans le processus de développement de la zone Cémac étalée sur une année. Bilan et départ des nouvelles attentes de la synergie des jeunes de la Cémac le 18 septembre 2013 à N’djamena.

 



Commentaire


Retour en haut