Archive

L'attaquant Habib Habibou rentre dans la tanière des Fauves

Approché à plusieurs reprises par le passé, il a répondu positivement à l'appel de la sélection centrafricaine

 

Avec Habib Habibou, les Fauves de Centrafrique viennent d'obtenir un renfort de choix en vue de leur déplacement au Burkina Faso, dans un mois en match retour (aller: 1-0) du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013. Approché à plusieurs reprises par le passé, l'attaquant de Zulte-Waregem a répondu positivement à l'appel des Fauves du Bas-Oubangui. Le joueur formé au Paris Saint-Germain dit avoir mûri son choix et a souhaité adresser un message díapaisement à líavant-centre de la sélection, Hilaire Momi, critiqué par une partie de la presse après sa prestation contre les Etalons. «Certes je ne le connais pas encore mais cíest pour bientôtÖ Je vous demande de soutenir ce joueur qui a fait énormément pour le football de notre pays car sans lui nous ne serons pas là ou nous sommes actuellement. Grand merci Hilaire et à bientôt sur le terrain!», a conclu Habibou au sujet de líattaquant du Mans FC.

 


Mahamadou Habib Habibou, la nouvelle recrue des Fauves
Son nom est rattaché à une sensationnelle histoire de «canard» en Belgique avec son club Zulte-Waregem. Le jeune joueur Franco-Centrafricain avait passé de mauvais moments sous une pluie de critiques. Il aurait été victime díinsultes racistes et même menacé de mort après quíil ait balancé un canard. Fidèle à son éducation le prodige du football rond centrafricain avait présenté ses excuses à tous les amis des animaux. Au-delà, les personnes qui connaissent celui que líon appelle généralement Habibou savent qui il est. Habibou a agi de façon instinctive. Ceux qui le connaissent vraiment savent quíil nía pas voulu blesser l'animal avait déclaré Vincent Mannaert, le manager du club belge Zulte. Mahamadou Habib Habibou de son vrai nom est arrivé au club en 2011 et veut síy épanouir dans son jeu. Il nía pas besoin que sa carrière soit entachée par ce fait divers et ne veut pas regretter son choix. Hugo Broos a amené beaucoup de choses à commencer par le respect, líenthousiasme, la solidarité et la volonté de travailler pour avancer, explique le joueur de 24 ans qui la saison díavant était encore sociétaire de Charleroi.

 


© portfolio.lesoir.be
Habib Habibou
Pour le football, le joueur de nationalité centrafricaine à Bria est un attaquant très enthousiaste et dynamique. Convoité, par les sirènes bleues que les Fauves de Centrafrique líavant centre de 1,92m pour 80kg, qui affiche «des statistiques satisfaisantes» a finalement dit oui. Celui qui a gagné en régularité dans le championnat belge sera du déplacement des Fauves au Burkina Faso le mois prochain. Les observateurs de la scène footballistique pensent quíil est líun des meilleurs de sa génération et quíil a fait le bon choix au bon moment. Il marque des buts, fait marquer ses coéquipiers, a líesprit de groupe et díéquipe. Plusieurs fois, il aura été artisan de la victoire dans son club. On espère quíavec lui, la participation à la Can 2013 est assurée en Afrique du Sud.


Commentaire


Retour en haut