Archive

Centrafrique: un haut gradé de la LRA pourchassé par l'armée ougandaise

M. Ogwen est recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité

 

Selon les renseignements émanant de l'armée ougandaise, Dominic Ogwen, commandant en second de la célèbre Armée de résistance du Seigneur (LRA) aurait échappé à la capture en République de Centrafrique (RCA). Le colonel Felix Kulayigye, porte-parole de l'armée, a déclaré que les troupes ougandaises qui traquent la LRA dans les jungles de RCA avaient affronté de près mardi M. Ogwen, qui est recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. M. Ogwen a survécu au combat mais l'un de ses combattants a été tué et un autre a été blessé dans l'affrontement.

 


© blog.invisiblechildren.com/
Dominic Ogwen, commandant en second de la LRA
Ces affrontements avec M. Ogwen surviennent alors que des reportages récents indiquent que la LRA aurait enlevé 55 personnes en RCA. Cíest ainsi que dans les rang de líarmée ougandaise on jure que la traque autour de M. Ogwen continuera jusqu'à ce qu'il ait été capturé ou tué, a fait savoir M. Kulayigye, notant qu'il s'agissait de la deuxième escarmouche entre les escouades en moins d'un mois. L'officier haut gradé de la LRA Caesar Acellam a quand a lui été capturé par les troupes ougandaises en mai de cette année, à la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et la RCA. Le chef de la LRA, Joseph Kony, recherché par la CPI pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, est toujours en cavale, selon l'armée ougandaise.

L'armée ougandaise, soutenue par les troupes américaines, traque les rebelles de la LRA dans le nord-est de la RDC et en RCA. L'Union africaine a déclaré en début de cette année qu'elle déploierait une force régionale comprenant 5 000 hommes pour traquer cette troupe qui sème le chaos le long des frontières de RDC, de RCA et du Soudan du Sud. Pendant plus de vingt ans jusqu'en 2006, la LRA a semé le chaos dans le nord de l'Ouganda, tuant des dizaines de milliers de personnes et faisant plus de deux millions de sans abri. Suite à des poursuites militaires intenses, cette troupe a fui le pays par le Soudan du Sud et est désormais retranchée dans les jungles de RDC et de RCA.

 



Commentaire


Retour en haut