Archive

CAN 2013: Une dernière ligne droite vers l’Afrique du Sud

Le week-end de toutes les embûches pour les gros bonnets du football africain. Le programme des rencontres

 

Trente sélections se disputeront ce samedi 8 et dimanche 9 la première des deux manches donnant passe-droit aux quinze places de la 39ème édition de la Coupe d’Afrique des nations qui se tiendra en Afrique du Sud en début de l’année prochaine. L’Egypte une fois de plus et après avoir raté la dernière édition (Gabon-Guinée) en sera le grand absent, sortie sans gloire cette fois par les modestes Centrafricains (1-1 et 2-3). Ce gros coup de tonnerre, n’en devrait pas être le dernier, puisque de gros bonnets viendront certainement s’ajouter à ce début de liste au vu d’un programme tout à fait de circonstances. Nonobstant la rencontre Mozambique-Maroc de dimanche à Maputo sur laquelle nous reviendrons longtemps dans notre prochaine édition, on voit déjà à la première lecture qu’un des gros costauds francophones ne devrait pas être de la fête africaine.

 


© www.greatfive.net
Allez la RCA
En effet, les aléas du tirage au sort ont désigné virtuellement un écarté notoire à travers le Sénégal ou la Côte d’Ivoire. Ce derby est sans aucun doute le choc de ce tour. Les Eléphants, tout juste pris en main par Sabri Lamouchi, un coach bien peu expérimenté en la matière et à la recherche d’une notoriété, pourraient fort voir une suprématie africaine (plusieurs finales ou tout au moins le carré d’as en une décennie) remise en question par les Lions de la Teranga, qui eux, restent assoiffés de vengeance après leur piètre exhibition lors de la dernière CAN. De plus le Sénégal, à la comparaison de son vis-à-vis, ne manque pas d’atouts.

Au chapitre presqu’identique du combat fratricide, l’explosif duel entre la Libye et l’Algérie, qui pour notre bonheur se jouera à Casablanca, est des plus attrayants et qui plus est, bien indécis. Les Chevaliers de la Méditerranée sont au Maroc depuis plus d’une semaine et ils ont eu, le Rachad Bernoussi (défaite) et le Raja de Béni Mellal de Khaïri (succès) comme sparring-partner. Notre Abderrazak national, les aurait, semble-t-il, trouvés malgré l’échec du RBM, tout juste moyens et grandement à la portée des Fennecs. Ce qui n’est pas l’avis de notre vieille connaissance et spécialiste de l’Afrique, Vahid Hallidozic qui s’en méfie fort arguant en cela, la victoire en éliminatoires de la Coupe du monde 2014 des hommes d’Erbich sur le Cameroun 2-1 à Sfax et la défaite de son équipe au Mali.

Dans ce contexte des derbys disputés, Gabon-Togo est ni chair ni poisson. Le Gabon aura à défendre son statut de nouveau grand et le Togo tentera de revenir parmi le gotha africain. Rencontre acharnée en perspective. Sinon, le restant des rencontres sont autrement passionnantes, elles opposeront des outsiders à quelques grosses cylindrées et gageons que cela ne sera pas une promenade de santé. Aujourd’hui, toutes les équipes se valent et à ce stade, elles ne sont que deux sélections à n’avoir jamais dansé dans la cour des grands: la surprenante Centrafrique, qui s’est payée le «roi lion» l’Egypte, et le Cap Vert qui risque fort d’entrer par la grande porte au dépens d’un Cameroun en crise qui n’aura jamais été au plus bas de sa forme qu’en ce moment.


Demandez le programme:
Samedi 8 septembre:
Ghana – Malawi; Zambie - Ouganda; République Centrafricaine - Burkina Faso; Gabon - Togo; Cap Vert - Cameroun; Sierra Leone - Tunisie; Côte d’Ivoire - Sénégal; Mali - Botswana; Liberia – Nigeria;
Soudan - Ethiopie

Dimanche 9 septembre
Libye - Algérie (à Casablanca); Zimbabwe - Angola; Mozambique – Maroc; Guinée - Niger; RD Congo - Guinée Equatoriale

 



Commentaire


Retour en haut