Archive

Libreville: la réunion des ministres du COPAX

Elle portait entre autre sur le retrait des troupes déployées en République centrafricaine

 

Les ministres de la Défense des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) se sont concentrés mercredi à Libreville, sur la prévention des conflits, le maintien de la paix et le plan de retrait des troupes déployées en République centrafricaine. La rencontre de Libreville, qui est présidée par le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, s'inscrit dans le cadre du pool «Défense et Sécurité» du Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale (COPAX).

 


© journaldebangui.com
Le ministre Francis Bozizé de la RCA aux assises de Libreville
Les experts présents à cette réunion planchent sur une analyse et l'adoption des instruments administratifs visant à faciliter la préparation du plan de réalisation du retrait de la Mission de consolidation de la paix en République Centrafricaine (MICOPAX) de la CEEAC. La préparation de ce plan de réalisation a pour objectif le transfert des personnalités aux Forces armées centrafricaine. Dans son allocution de circonstance, le secrétaire général de la CEEAC, Nassour G. Ouaidou, a apprécié la situation sécuritaire en Afrique centrale, ainsi que les efforts consentis en vue d'améliorer le niveau de la situation de sécurité intérieure des Etats membres. M. Nassour G. Ouaidou a également remercié les autorités de la République démocratique du Congo, de la République Centrafricaine et de la République du Tchad pour avoir conduit la politique de retour à la paix dans leurs frontières respectives. Il a ensuite noté que les actions concrètes menées dans les domaines de la prévention et de la gestion des crises ainsi que dans celui de la consolidation de la paix, ont porté sur l'exécution des tâches liées à l'opérationnalisation de l'architecture de paix et de sécurité de l'Afrique centrale, en conformité avec l'architecture continentale de paix et de sécurité de l'Union africaine.

La MICOPAX est depuis le 12 juillet 2008 sous la responsabilité de la CEEAC. Depuis 2008, la MICOPAX est déployée dans les zones instables en République centrafricaine, pour protéger les populations civiles et assurer la poursuite du dialogue politique entre l'ensemble des forces vives du pays (pouvoirs publics, opposition démocratique, société civile, majorité présidentielle). La MICOPAX soutient également le désarmement, la démobilisation et la réintégration des anciens combattants.

 



Commentaire


Retour en haut