Archive

Ail: Une plante aux mille vertus thérapeutiques

Reconnu comme condiment de cuisine, il est efficace pour le traitement de plusieurs maladies

 

Plus connu comme condiment de cuisine ou encore comme un aliment qui favorise la mauvaise haleine, líail est une plante aux vertus médicinales et thérapeutiques divers. Depuis líantiquité, il est considéré comme une véritable panacée. Il possède en effet une impressionnante série de propriétés médicinales reconnues par les scientifiques: antiseptique, bactéricide, dépuratif, diurétique, vermifuge, anti-cancéreux, fébrifuge, aphrodisiaque, hypotenseur, antibiotique, hypoglycémiant, anthelminthique, carminatif, désinfectant intestinal, antirhumatismal, coricide, balsamique, antimalarien, rubéfiant. L'ail renferme des vitamines A, B1, B2 et C, acides gras essentiels (Vitamine F), des divers antibiotiques naturels, des acides animiques, du germanium, du calcium, du cuivre, du zinc, du potassium, du magnésium, du sélénium, du zinc, des agents anticoagulants ainsi qu'anticholestérolémiants (cette dernière propriété n'ayant pas été confirmée lors d'une étude scientifique).

 


© plant-certifie-ail.org
l'ail a des propriétés curatives
Appelé Allium sativum par les scientifiques, líail détruit des bactéries intestinales pathogènes sans détruire pour autant la flore. Il serait indispensable car il possède des vertus incroyables en phytothérapie. En effet l'ail contient du sulfure díallyle qui est une essence volatile renfermant l'allycine. Cette substance possède des effets bactéricides et serait líun des meilleurs antibiotiques naturels. De plus, on retrouve dans cet ingrédient de la silice, du soufre et de líiode qui sont d'excellents désinfectants surtout au niveau pulmonaire. Líail a même été suspecté depuis quelques années d'une action anticancéreuse, díaprès des études (réalisées surtout par des Nord-Américains) qui ont montré que líon trouvait moins de personnes atteintes par des cancers (surtout digestifs) dans les populations faisant une grande consommation de ce bulbe (les Chinois, les Français de ProvenceÖ). Líail est également un aliment qui permet de traiter l'hypertension, la dysenterie, la typhoïde, le choléra, la peste, la diphtérie, les troubles respiratoires, la coqueluche, le diabète, le rhumatisme, la carie dentaire,Ö

Par ses propriétés curatives l'ail, dissout les cristaux díacide urique (une concentration d'acide urique trop élevée dans le sang entraîne la goutte, maladie caractérisée par la cristallisation et la formation de calculs d'urate de sodium dans les reins), stimule le cúur, facilite la circulation, épure le sang, équilibre la pression artérielle, encourage la sécrétion de suc gastrique lui donnant donc des propriétés digestives (facilitant la digestion) à condition de bien le mâcher, et des propriétés apéritives (qui donne faim).symbole de force physique, líail est un aliment qui combine à la fois des vertus alimentaire et médicinale.

Selon la tradition, l'ail a la réputation d'éloigner le mal: il repousse les vampires, les zombies et sans doute le diable lui-même! De même on dit que l'ail est anti-aphrodisiaque. L'ail est une plante originaire d'Asie centrale. Líon pense qu'il dérive de l'espèce asiatique Allium longicuspis. Il est utilisé depuis 5 000 ans. On a retrouvé des gousses d'ail en argile datant de 3 750 ans avant J-C. Il était largement cultivé en Égypte (source Hérodote). D'ailleurs on dit que le premier conflit social de l'histoire de l'humanité fut provoqué par la ration d'ail supprimée aux esclaves égyptiens construisant les pyramides. Avec son odeur et son goût fort et piquant, líail doit être cultivé dans des sols légers, profonds, riches en éléments nutritifs et bien drainés. On distingue deux types díail. Notamment líail blanc et líail rose. Une tête d'ail se compose de plusieurs caïeux ou gousses d'ail.

 



Commentaire


Retour en haut