Archive

Centrafrique: Kiki Bokassa attendue à Bangui

L'arrivée prochaine de l'artiste peintre se situe dans le cadre du renforcement des capacités des artistes centrafricains

 

La peintre de grande renommée, Kiki Bokassa, fille de líEmpereur Bokassa Ier, est attendue à Bangui. Son arrivée est prévue pour le samedi 8 août 2012 où, selon les organisateurs, elle vient dans le cadre du renforcement des capacités des artistes centrafricains. Kiki B. devra rencontrer et échanger avec de nombreux artistes du pays, et peut-être ceux de la diaspora. Ce rassemblement des artistes en RCA vise à améliorer le niveau de la culture centrafricaine, dans le cadre des nombreux projets que les uns et les autres implémentent au pays. Certains autres artistes vont participer à de grandes rencontres artistiques continentales. Cíest dans cette optique que líartiste autodidacte Kiki Bokassa de son vrai nom Marie-Ange Bokassa de nationalité libano-centrafricaine, a annoncé sa venue à Bangui le 8 août 2012.

 


© journaldebangui.com
Kiki Bokassa, fille de líEmpereur Bokassa Ier
Kiki Bokassa a, au cours de ces dernières années, participé à de nombreuses expositions au Liban son pays de résidence, mais aussi dans de nombreux pays díEurope et même díAmérique. Ses toiles font partie de grandes collections privées allant du Golf arabe au continent américain en passant par díimportantes autres métropoles. En plus de ses talents de peintre, Kiki est aussi une écrivaine avec plusieurs úuvres littéraires à son actif. Cíest aussi une humanitaire sans limite. Líune de ses récentes actions est la réalisation de livres pour enfants à but non lucratif et de nombreuses autres activités díanimation telles que «Let me tell you a story» (Laisses-moi te raconter une histoire) ou encore «Paint for peace» (Peints pour la paix). Elle tient par ailleurs des sessions de lecture en faveur des enfants défavorisés sous la tutelle du ministère de la culture et travaille en tant quíéducatrice díart à temps partiel dans des écoles et espaces publiques au Liban. Sa venue à Bangui se situe donc dans une cadre de rencontres et díéchanges avec des artistes tous azimuts, histoire de renforcer la capacité de ces artistes et probablement leur apporter un soutien.

En parallèle à líarrivée de Kiki Bokassa est donc tant attendue à Bangui, alors que la réalisatrice du film «Aimer malgré lui», Habi Touré, arrivera, elle, le 15 août 2012 à Bangui pour le lancement de sa série sur la Télévision centrafricaine. Parmi les artistes locaux devant síexprimer à líextérieur, Sonia Bafounga la modéliste a quitté Bangui pour se rendre à Brazzaville où elle est invitée pour le salon artisanal de la mode africaine.

 



Commentaire


Retour en haut