Archive

Automobile: Toyota confirme ses ambitions africaines

Le groupe japonais a lancé une option d'achat sur CFAO, dont certaines filiales africaines excellent dans le marché local de líautomobile

 

Toyota Tsusho Corporation (TTC), une filiale diversifiée du groupe japonais Toyota, a annoncé jeudi 26 juillet qu'elle allait racheter à PPR (Pinault Printemps Redoute), les 29,8% que ce groupe spécialisé dans la vente des produits de luxes, possède au sein de CFAO, spécialiste de la distribution automobile et pharmaceutique et aussi dans les services notamment en Afrique et avec une présence significative en Centrafrique. Selon des médias financiers occidentaux qui suivent le dossier, les deux parties auraient déjà marqué leurs accords pour une conclusion définitive au mois díaoût 2012. Les responsables du groupe Toyota (TTC) ont annoncé aussi quíils étudiaient la possibilité de déposer une offre publique volontaire sur le solde du capital de PPR, à un prix par action identique à celui de l'acquisition du bloc de 29,8%. «Le Conseil d'administration de TTC confirmera son intention de déposer l'offre publique volontaire au plus tard le 15 septembre 2012», expliquent-il. PPR s'est engagé à apporter à l'offre les 12,2% restant de sa participation dans CFAO, sauf en cas d'offre concurrente. Pour le groupe PPR, líopération est purement stratégique, en raison de líintervention dès 2013 díune nouvelle règlementation comptable en France. Il síest ainsi détaché de plusieurs de ses filiales. Pour le groupe Toyota, cette opération lui permet de consolider sa présence en Afrique tout en supplantant les concurrents chinois.

 


© jdc
Toyota se paie le groupe CFAO
Avec cette acquisition, TTC deviendra le premier actionnaire de CFAO, l'ancienne Compagnie française de l'Afrique occidentale. Cette opération permettra au groupe japonais de s'offrir une fenêtre supplémentaire sur le marché africain de líautomobile. Déjà présent dans la partie Est et anglophone du continent, le groupe japonais pourra profiter du vaste marché que possède actuellement CFAO en Afrique de líouest, du centre et globalement, líAfrique francophone. Pour le deuxième trimestre en RCA, le groupe a fourni un nombre important de véhicules aux différentes administrations centrafricaines. Des performances analogues sont menées dans díautres pays díAfrique francophone où le groupe est solidement implanté, en sa qualité díimportateurs et distributeurs d'automobiles et d'utilitaires en Afrique dans 29 pays. A horizon 2017-2018, Toyota ambitionne de vendre environ deux millions de véhicules par an en Afrique contre seulement 200.000 en 2010. Cette branche automobile du groupe français, a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,89 milliards d'euros en 2011 dont une grande partie en Afrique. Son acquisition par Toyota semble désormais inéluctable Le Conseil de surveillance de CFAO «a considéré que ce projet d'acquisition (...) présentait des perspectives intéressantes pour la société, ses filiales, ses salariés et ses actionnaires et que cette opération intervenait dans un contexte amical», indique un communiqué du groupe français. Selon les médias japonais, Toyota a vendu près de cinq millions de véhicules au premier semestre, un record faisant de lui le premier constructeur automobile de líheure. Il devance Volkswagen qui a annoncé avoir vendu 4,45 millions de véhicules pendant la même période (+8,9%), et l'américain General Motors en qui en a écoulé 4,67 millions (+3%).

 



Commentaire


Retour en haut