Archive

La BAD soutient les réformes économiques à hauteur de 11 milliards de FCFA

Líenveloppe síinscrit sur les ressources de la Facilité en faveur des États Fragiles (FEF), pour le financement du troisième programme díappui aux réformes économiques (PARE III)

 

Le Conseil díadministration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé le 20 juillet 2012, un don de 16 000 000 díunités de compte qui équivalent à 24 200 000 millions de dollars (environ 11 milliards de franc CFA) en faveur de ce pays. Líenveloppe síinscrit sur les ressources de la Facilité en faveur des États Fragiles (FEF), pour le financement du troisième programme díappui aux réformes économiques (PARE III). Selon le Communiqué signé de la BAD, «ce don est adossé au programme visant la consolidation de la paix, de la gouvernance et de líEtat de droit prévu par le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté II (DSRP-II); couvrant la période 2011-2015. Il est également aligné sur les réformes appuyées par les autres partenaires au développement et axées sur la création des conditions favorables à une croissance accélérée, tirée par le secteur privé et créatrice díemplois».

 

Le programme appuyé poursuit deux objectifs majeurs: «le renforcement de la gestion des finances publiques en matière díefficacité et de transparence, tant sur le volet dépenses publiques que sur le plan de la fiscalité. Il soutient aussi l'amélioration du climat des affaires et la gouvernance des secteurs productifs de líéconomie centrafricaine, en particulier les secteurs minier et forestier», a indiqué le communiqué. Il sera exécuté sur «les années 2012 et 2013, et contribuera au financement des budgets 2012 et 2013. Il répond ainsi à un besoin du gouvernement centrafricain de consolider les efforts et progrès accomplis en termes de renforcement de la gestion des finances publiques et de la gouvernance des secteurs productifs», a précisé le même communiqué.

En finançant une partie des besoins du pays, le programme va également contribuer à la cohésion sociale et la consolidation de la paix en permettant au gouvernement de fournir certains services publics essentiels ; tels la santé, líéduction, etc... La RCA est un pays qui a connu, durant plusieurs années, de violents conflits armés. Ce pays enclavé occupe également le 179ème rang, sur 187 nations, dans le classement de líIndice de Développement Humain (IDH).

 



Commentaire


Retour en haut