Archive

Centrafrique: Ngarsault Sorongopé appelle la jeunesse à une prise de conscience

Il est de retour du Sommet sur líinnovation pour les jeunes dirigeants africains

 

Le jeune manager de la Société agropastorale et Industrielle (SOAPI), Monsieur Ngarsault Sorongopé Zoumandji a solennellement appelé la jeunesse centrafricaine à une prise de conscience des différentes potentialités quíoffre le pays. De retour du Sommet sur líInnovation pour les Jeunes Dirigeants Africains, le représentant centrafricain qui animait une conférence de restitution au Centre Martin Luther King de líAmbassade des Etats-Unis díAmérique en Centrafrique, a reconnu que les jeunes centrafricains doivent avoir en éveil, líesprit díentreprenariat afin de contribuer au développement de la République Centrafricaine.

 


© facebook
M. Ngarsault Sorongopé Zoumandji
Selon Monsieur Ngarsault Sorongopé Zoumandji, la République est si vaste et pourrait offrir à chaque Centrafricaine et Centrafricain, une si importante portion de terre pour la culture. Cette terre, une richesse que bon nombre de pays níont pas et que la République Centrafricaine en dispose comme bon lui semble. Pour renchérir son propos, le manager de la SOAPI, de manière générale, affirme quíun certain nombre díefforts devraient être faits à tous les niveaux pour promouvoir líesprit díentreprise en Centrafrique. LíEtat, particulièrement, précise Ngarsault Sorongopé, se doit de tout mettre en úuvre pour soutenir les entreprises créatrices díemploi, transformer sur place les matières premières, adapter le système éducatif aux réalités du moment. Autrement dit, une réelle politique díadéquation-emploi qui tranchera avec les simples volontés souvent émises par les hommes politiques. Car la jeunesse, déclare le jeune Ngarsault Sorongopé, est líessence de la croissance.

 


© facebook
Ngarsault Sorongopé Zoumandji, leader pour la jeunesse
Le Sommet sur líInnovation pour les Jeunes Dirigeants Africains fait partie intégrante de líInitiative du Président américain en faveur des jeunes Leaders africains. Il est destiné pour cette année aux jeunes leaders africains, hommes et femmes díaffaires dans leurs pays respectifs qui ont profité de ce Sommet pour avoir des discussions directes sur líentreprenariat social et des affaires comme outil díexploitation du capital intellectuel de líAfrique aux fins de créations díemplois, díouverture des opportunités durables et équitables.


Commentaire


Retour en haut