Archive

Centrafrique: Quand la rumeur fait son lit

Une mésinformation mobilise plus de 1000 candidats au test díentrée dans les FACA à Bangui

 

Près de 1000 jeunes filles et garçons ont envahi le complexe sportif Barthelemy Boganda toute la journée du mardi 10 juillet 2012 jusquíen début de la soirée. Ce sont les candidats qui avaient postulé pour le test díentrée dans les rangs des Forces armées centrafricaines. Selon certains candidats rencontrés sur place, tout serait parti díune rumeur qui courait depuis le lundi, date du passage des épreuves écrites. Elle avait trait à la date de passage des épreuves physiques et sportives annoncées pour le mardi 10 juillet 2012.



 


© journaldebangui.com
Une vue de la mobilisation
Cíest ainsi que ces candidats se sont précipités pour envahir le complexe sportif Barthelemy Boganda de 20.000 places). Après plusieurs heures díattente, cíest finalement líun des commandants des FACA qui est arrivé, pour annoncer quíun communiqué radio vient díêtre déposé à la radio nationale, selon lequel, les épreuves écrites sont en train díêtre corrigées. En conséquence, un autre communiqué sera diffusé dans les jours à venir pour annoncer la date de la tenue des épreuves physiques et sportives.

Cíest après cette information que les candidats sont rentrés chez eux. Laminés par le chômage rampant aucun de candidats ne voulait manquer líoccasion de saisir sa chance. Cíest la raison pour laquelle une telle mobilisation a été observée au Stade Bathélémy Boganda. Près de 10 000 jeunes ce sont lancés dans ce concours de recrutement alors que seuls 1000 places sont offertes par le ministère de la Défense. Il vise à combler le déficit des Forces armées centrafricaines sur le terrain.

 



Commentaire


Retour en haut