Archive

Cinéma: Les «Faux prophètes du dernier jour 1&2» de E. Kondamoyen

Le long métrage en sangö et français du jeune réalisateur centrafricain sort dans les salles de la capitale Bangui

 

La salle Mazette située à Ben-Zvi dans le 5ème arrondissement de Bangui, a accueilli la sortie en salle du long métrage purement centrafricain «Les Faux prophètes du dernier». La grande première a eu lieu le samedi 30 juin 2012. La projection de ce film síest produite en présence díune réalisatrice américaine Elenou Moore, du producteur du film M. Ephrem Aristide Kondamoyen ainsi que de quelques autorités centrafricaines. Le public centrafricain peut désormais aller sur le marché se procurer les deux productions. Cíest la promotrice de cinéma africain de nationalité américaine, Elenou Moore qui, captivée par líimpeccabilité de la production des deux séries, a décidée de prendre en main et de soutenir ce jeune centrafricain et son équipe de tournage, à aller de líavant.

 


© journaldebangui.com
La pochette du film!
Après cette sortie en salle, le producteur, M. Kondamoyen, a lancé la vente du deuxième épisode des «Faux prophètes du dernier jour». Il a aussi annoncé le prochain tournage díun autre film, «un homme inconscient» qui débutera dans trois semaines. Líhistoire est basée sur les réalités centrafricaines et connait la participation de certaines stars de la mode, de la musique, du théâtre et du cinéma en République centrafricaine et de la diaspora. Comme pour les trois derniers films de Kondamoyen, cette production se réalisera en deux langues, le français et le sangö.

Malgré la grande motivation de ce jeune producteur qui se bat pour promouvoir la culture centrafricaine à travers ses films, il ne bénéficie díaucun soutien, ni díaide à la réalisation de ses úuvres. Lesquelles sont même piratées. Cíest donc un appel aux autorités et aux âmes de bonne volonté pour un geste du cúur envers le cinéma en République centrafricaine.

 



Commentaire


Retour en haut