Archive

Fatou Bensouda: Une magistrate au sommet de son art

La gambienne est la nouvelle procureure générale auprès de la cour pénale internationale, pour un mandant de neuf ans

 

Les militantes pour líégalité des genres en Afrique tiennent encore un autre modèle. Le 21 décembre 2011, à líissue de la 10ème assemblée générale des 118 pays ayant ratifié le statut de Rome, la nomination de Fatou Bensouda a été entérinée. Le 15 juin 2012, elle a prêté serment comme procureure générale auprès de la Cour Pénale Internationale, pour un mandant de neuf ans. Un beau parcours, que cette avocate de 51 ans née à Banjul le 31 janvier 1961, a su préparer au cours de sa carrière. A líâge de 26 ans seulement, elle est nommée procureure, avant de devenir quelques années seulement plus tard procureure générale de Banjul. Dans la même lancée, elle continue son ascension et devient en 1998 ministre de la justice. Sa carrière internationale commence en 2004 où elle occupe le poste de substitut du procureur au tribunal pénal international pour le Rwanda. En 2004, elle rejoint la Cour Pénale Internationale ou elle occupe le poste de procureur adjoint.

 


© Max Koot Studio
Fatou Bensouda est la nouvelle procureure générale auprès de la cour pénale internationale
Une combattante
Dans ses nouveaux attributs, Fatou Bensouda qui prône la méritocratie ne manque par de détracteurs. Elle bat de ce fait en brèche les arguments de tous ses adversaires qui estiment quíelle doit son poste aux politiques je pense que ce n'est pas parce que je suis une Africaine que j'ai été choisie pour ce poste. Je pense que mon bilan parle pour moi-même, martèle t-elle dans une interview. Pour elle, c'est réduire son champ díaction à des considérations raciales. Je suis une procureure pour les 121 États membres et c'est ce que j'ai l'intention d'être jusqu'à la fin de mon mandat... souligne t-elle. Musulmane pratiquante et mère de deux garçons, sa vie professionnelle s'est faite entre le public et le privé. Après un diplôme de droit obtenu au Nigéria puis un master de droit maritime en poche, elle a notamment exercé les activités d'avocate, de procureure et de banquière en Gambie, son pays natal. Afin díimposer son style, elle doit traverser le premier obstacle de son mandat: líinculpation de líex Président ivoirien Laurent Gbabgo.

 



Commentaire


Retour en haut