Archive

Brazzaville: Installation du nouveau secrétaire permanent du PEAC

Chrisostome Mekondongo 52 ans, de nationalité centrafricaine remplace Bruno Kanpandji, à la tête du secrétariat du Pool Energique de l’Afrique Centrale (PEAC)

 

Le ministre de l’énergie et de l’hydraulique du Congo Brazzaville, Henri Ossebi, a procédé le 3 juillet à l’installation du nouveau secrétaire permanent du Pool Energique de l’Afrique Centrale (PEAC), Jean Chrisostome Mekondongo, 52 ans. Marié et père de 5 enfants, M. Mekondongo, de nationalité centrafricaine, remplace à ce poste Bruno Kanpandji Kalala nouvellement nommé ministre de ressource énergétique et hydraulique de la République Démocratie du Congo (RDC). Manifestant sa satisfaction, le nouvel élu a dit qu’il s’attachera à poursuivre les projets d’intégration de la PEAC, en sachant que les attentes sont énormes ainsi que les défis à relever. Intervenant à cette occasion, son prédécesseur, Kanpandji Kalala a souligné que la réalisation du code de marché d’électricité régionale est un chef d’œuvre et le premier en Afrique au niveau régional. Vous avez donc là un instrument dont vous vous servirez pour faire avancer la mise en œuvre du marché d’électricité régionale et aussi continentale parce que c’est ce marché qui va créer la véritable croissance économique et la véritable intégration socio-économique. Ce code de marché d’électricité régionale va créer la base du marché commun africain fondement de l’unité africaine de demain que nous rêvons ensemble a-t-il ajouté. S’adressant à son successeur, Kanpandji Kalala, s’est dit disposé à lui fournir ses conseils et toute autre forme d’assistance dont il aurait besoin, pour améliorer et faire avancer notre organisme, au vu de l’énormité de la responsabilité.

 


© centrafrique-musique.skyrock.com
Le nouveau secrétaire permanent du Pool Énergique de l’Afrique Centrale (PEAC), Jean Chrisostome Mekondongo
Cette cérémonie, a révélé le président du comité de direction, Gabriel Baykam, fait suite aux décisions prises lors des dernières réunions statutaires des organes décisionnels organisées du 2 au 7 avril à Bangui en République Centrafricaine (RCA). Le PEAC qui a son siège à Brazzaville, est un organisme spécialisé de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). Il est chargé de la mise en œuvre de la politique énergétique, du suivi des études et de construction des infrastructures communautaires et de l’organisation des échanges de l’énergie électrique et des services connexes dans l’espace CEEAC. Cet organisme spécialisé de la CEEAC aspire à valoriser l'énorme potentiel hydroélectrique de l’Afrique Centrale pour satisfaire, à l’horizon 2025, toutes les formes de demandes en électricité au sein et en dehors de l’espace CEEAC via des boulevards énergétiques interconnectés et des marchés libres d’échange d’énergie électrique efficaces et prospères. Entre autres missions du PEAC, figurent celui de renforcer de la sécurité d’approvisionnement en électricité des différents pays de la CEEAC; d’accroitre le taux d’accès à l’électricité des populations et réduire la pauvreté; d’améliorer la fiabilité du système électrique et de la qualité de la fourniture d’électricité dans l’ensemble de la sous-région; Créer d’un marché régional de libre échange de l’énergie électrique.

 



Commentaire


Retour en haut