Archive

Le club Padré-Pio vainqueur de la 5ème édition du Festiíhand

Le thème de cette édition etait «la contribution du sport à la consolidation de la paix et la cohésion sociale en République Centrafricaine»

 

Ce Festival marquait aussi la fin de la saison sportive 2009/2010, dimanche 31 octobre 2010, à líInstitut National de la Jeunesse et de Sport (INJS), à Bangui. Ainsi, la 5ème édition du FestiíHand a permis díidentifier les sept (7) champions de la saison sportive 2009/2010 dans toutes les catégories notamment, Académia chez les seniors Dames, Padré-Pio en juniors garçons, en catégorie cadettes filles Diakis et Dauphin en cadets garçons, chez les PEPI-HAND, Diakis en Benjamins garçons et Diakis chez les minimes garçons. Le Club Padré-Pio en battant líAcadémia 29-26 est devenu champion de la saison sportive 2009-2010.

 


© acap
Le club Padré-Pio vainqueur de la 5ème édition du Festiíhand
Le Président de la fédération centrafricaine de handball (FCH), M. Didace Sabone a déclaré que líannée 2011 sera très chargée par les compétitions internationales, à savoir, le 2ème jeu de la CEN-SAD, le tournoi qualificatif de la zone 4 des jeux africains et le tournoi challenge Trophy des juniors garçons de handball. A líouverture il avait déjà précisé que «Cette 5ème édition du Festiíhand vise à promouvoir et à valoriser la pratique du handball auprès du public centrafricain» Le ministre de la Jeunesse, des Sports, des Arts et de la Culture, Aurélien Simplice Zingas qui a honoré de sa présence cette 5ème édition du FestiíHand a fait savoir que les vertus du sport sont, le renforcement de la solidarité, de líunité, la paix dans toutes les sociétés, líéducation civique de la jeunesse principe de base de la vie associative. En cela «une telle opération est salutaire pour mobiliser les athlètes et dirigeants de ladite fédération à plus de détermination à la conquête des résultats»

Pour sa part, le président de la fédération Didace Sabone a lancé un vibrant appel aux hommes politiques ainsi quíà la population centrafricaine de síinspirer des idéaux sportifs et olympiques pour les élections apaisées en Centrafrique pour une paix durable. Il faut rappeler que cíest depuis 2006, que la fédération centrafricaine de handball organise le FestiíHand pour promouvoir et valoriser la pratique de cette discipline sur le thème «la contribution du sport à la consolidation de la paix et la cohésion sociale en République Centrafricaine».

 



Commentaire


Retour en haut