Archive

Le MLPC convoque une réunion à Bordeaux pour débattre de la situation en Centrafrique

La rencontre du mouvement de libération du peuple centrafricain aura lieu le 16 juin en France en présence de Martin Ziguele, président national

 

Le mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) fédération Europe, Amérique, Moyen orient et Océanie, face à la situation qui prévaut en République centrafricaine, organisera une rencontre le samedi 16 juin 2012 à la Salle v6 15 rue NAUDET (Face IUT de Bordeaux) 33170 Gradignan à 14 heures 00 précises, pour échanger avec Martin ZIGUELE, président national du MLPC. Une invitation à cet effet a été rendue publique par le secrétariat général du bureau fédéral Europe, Amérique, Moyen orient et Océanie.

 


© reveil-fm.com
Martin Ziguele, président du mouvement de libération du peuple centrafricain
Lors de cette rencontre présidée par M. Ziguélé, selon líordre du jour, les militants débattront de la situation générale de la République centrafricaine quand on sait sur plusieurs plans le pays est malade. Cíest donc líoccasion pour la diaspora du parti MLPC díapporter sa contribution pour sauver la situation en République centrafricaine quand on sait quíen République centrafricaine en ce moment, une crise de dialogue existe réellement entre le pouvoir et líopposition, quand bien même líOrganisation internationale de la francophonie par son émissaire Pierre Buyoya, a demandé au gouvernement centrafricain díavoir un dialogue avec líopposition et de mettre en place un gouvernement díunion nationale.

Puisque le MLPC est líun des principaux et grands partis de líopposition, ses éventuelles grandes décisions auront des répercussions sur la situation qui prévaut dans le pays. Díores et déjà, ses dirigeants ont eu à critiquer et dénoncer à travers des déclarations, le fait quíune crise alimentaire et tant díautres, secouent la République centrafricaine. La rencontre de Bordeaux entre le président de ce parti et les militants au niveau international est donc très attendue.

 



Commentaire


Retour en haut