Archive

Coupe du monde 2014: La Centrafrique battue par líEthiopie 2-0

LíEthiopie avec cette victoire síinstalle en tête du groupe A

 

Un doublé de Seid Saladin devant la Centrafrique a porté líEthiopie en tête de son groupe à líissue de la seconde journée devant son vaincu de dimanche, líAfrique du Sud et le Botswana. Le match entre les Walyas et les Fauves du Bas Oubangui fut un match équilibré en termes de possession de balle au moins durant sa phase initiale. Les Ethiopiens ont eu du mal à se mettre cependant en position favorable jusquíau premier but de Saladin peu après la demi-heure de jeu suite à une passe de Teshome Minyahile. À ce moment du match les Ethiopiens auraient díailleurs pu en ajouter deux autres dans la foulée par le même Saladin et par Girma Adane. Ce deuxième but de la délivrance níinterviendra quíen toute fin de rencontre après une entente entre Ashenafi Bekele et Salafin qui inscrivait son deuxième but de la journée et le troisième en deux matches éliminatoires de Coupe du monde.

 


© journaldebangui.com
La Centrafrique battu par líEthiopie 2-0
"Je suis très heureux du résultat. Nous avons gagné le match et cela nous donne l'espoir de nous qualifier. J'ai marqué deux buts. Cela amplifie ma joie supplémentaire, " déclarait líhomme du match à la conférence de presse, mais « le plus important, ajoutait-il, cíest la victoire ». Son entraîneur Sewnet Bishaw partageait cet enthousiasme. "La victoire contre la RCA et le match nul contre l'Afrique du Sud vont sans doute inspirer les joueurs pour notre tout prochain match éliminatoire de la CAN face au Bénin la Coupe d'Afrique 2013 de qualification contre le Bénin. Cíest ce match-là qui míimporte aujourdíhui même si je dis bravo à mes joueurs. Dimanche prochain à Cotonou on dot gagner ou faire un nul en marquant au moins un but". Dans le camp centrafricain, Hervé Eric Loungoundji regrettait » les erreurs défensives qui avaient amené les deux buts éthiopiens, reconnaissant que ses adversaires avaient bien joué, alternant jeu court et jeu long ».

Le stade díAddis-Abeba affichait complet pour la rencontre. La ferveur était telle que trois heures avant le coup díenvoi il était plein à ras bord. Les vendeurs de tickets au marché noir ont fait de très bonnes affaires revendant cinq fois sa valeur le fameux sésame.

 



Commentaire


Retour en haut