Archive

Centrafrique: Grève des agents de líECOFAC

«Payez nos arriérés de salaires et congés. 10 mois de salaire et de 2 ans congés pour ECOFAC Sud Ö »

 

Ils étaient obligés de prendre le ministère des Eaux et Forêts en otage pour revendiquer le paiement de leurs arriérés de salaires et de congé non pris. Les agents díECOFAC qui ne pouvaient supporter ce quíils qualifient de «mort lente» ont décidé de secouer le cocotier afin de rentrer dans leurs droits.

 


© journaldebangui.com
Les affiches devant le ministère des Eaux et Forêts à Bangui
«Nous ne pouvons plus continuer de subir et de rester passifs et de donner la possibilité à des gens de nous faire souffrir. Nous travaillons dans líarrière-pays dans des conditions des plus déplorables et nous devrons pour certains affronter les braconniers aux prix de nos vies. Nous sommes des chefs de famille et nous avions aussi des enfants qui vont à líécole. Comment faire pour les prendre en charge?, síest interrogé un des grévistes sous couvert díanonymat.

 


© journaldebangui.com
Sans commentaires
Líintervention du Directeur général de la Gendarmerie nationale ainsi que celle du ministre de tutelle a permis aux grévistes de se retirer du ministère et de laisser les gens avoir accès à leurs bureaux. Mais contre toute attente, ce mercredi matin, les agents de líECOFAC en grève ont encore récidivé arguant que si leurs arriérés de salaires ne sont pas payés, ils vont rester indéfiniment au sein de ce ministère quitte à en mourir.


Commentaire


Retour en haut