Archive

Banque mondiale: Nouveau Vice-président pour la Région Afrique

L’annonce de la nomination de Makhtar Diop a été faite par les responsables de cette institution

 

C’est dans un communiqué de presse que la Banque mondiale annonce la nomination de Makhtar Diop, son nouveau Vice-président pour la Région Afrique M. Makhtar Diop devient Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique à compter de ce 7 mai 2012. De nationalité sénégalaise, M. Diop, a plus de 25 années d’expérience dans le domaine du développement. Selon ce communiqué, il a assumé les fonctions de Directeur des opérations pour le Brésil en 2009 et géré, à ce titre, le plus gros programme-pays de la Banque mondiale. Avant d’entrer à la Banque, M. Diop a servi son pays en tant que ministre sénégalais des Finances et Président du Conseil des ministres des Finances de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

 


© journaldebangui.com
Makhtar Diop, nommé Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique
Le document indique que depuis son arrivée à la Banque mondiale en 2001, Makhtar Diop a occupé plusieurs postes de direction, notamment ceux de directeur des opérations pour le Kenya, l’Érythrée et la Somalie, de directeur pour l’infrastructure et de directeur de la stratégie et des opérations pour la Région Amérique latine et Caraïbes de la Banque. «C’est un honneur pour moi de revenir à la Région Afrique en tant que Vice-président au moment où le continent est en plein essor et connaît une solide croissance entraînée par l’investissement privé et un regain d’optimisme» a déclaré M. Diop. Et d’ajouter: «Grâce à notre expertise sur les questions de développement et à nos financements novateurs, nous pouvons soutenir l’élan pris par l’Afrique et veiller à ce que tous les Africains, en particulier les pauvres, bénéficient des transformations économiques et sociales du continent.»

La Banque mondiale est le partenaire de 48 pays d’Afrique subsaharienne et finance environ 500 projets dans la région. Son portefeuille se compose de projets et de programmes dans des domaines tels que l’agriculture, le commerce et les transports, l’énergie, l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement. Durant l’exercice 2011, la Banque mondiale a engagé plus de 7,0 milliards de dollars au titre de nouveaux financements pour le développement en Afrique; elle a aussi décaissé plus de 5,5 milliards de dollars et publié plus de 200 études analytiques.

 



Commentaire


Retour en haut