Archive

Bangui: Les déchets médicaux à l’hôpital de l’amitié

Leur gestion pose problème alors qu’un environnement malsain a des conséquences sur la santé des malades mêmes hospitalisés

 


© RJDH-RCA
Les déchets médicaux à l’hôpital de l'Amitié
Dans l’enceinte de l’hôpital de l’amitié de Bangui, des seringues, des aiguilles, des sachets et des bouteilles de sérum déjà utilisés et autres déchets médicaux sont entassés, à l’indifférence de tous. «La gestion des déchets issus des soins est un sérieux problème dans notre hôpital. Tous les jours, nos activités génèrent des déchets et le traitement de ces déchets pose un sérieux problème», a déplore Gaspard Tékpa, médecin et chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital de l’amitié. Il affirme travailler dans un environnement insalubre. «Ces déchets peuvent affecter la santé de nos malades tout en étant une source de contamination et d’infection d’autres les malades hospitalisés», a-t-il relevé. Les parents des malades sont aussi impliqués dans la dégradation de l’environnement hospitalier. «Tous les matins, les agents du service d’assainissement et d’hygiène sillonnent la concession et les couloirs pour les rendre propres, parce qu’un hôpital salle met mal à l’aise le malade; mais les parents des malades ne nous aident pas dans cette entreprise», a déploré Michel Poungouayé.

 

 



Commentaire


Retour en haut