Archive

CAN 2013: Les noms des 5 villes sud-africaines sont connus

En plus des quatre villes habituellement requises, Johannesburg accueillera les matchs díouverture et de clôture de la compétition

 

Après des semaines de report, les villes hôtes de la CAN 2013 qui se déroulera en Afrique du Sud, sont enfin connues. Vendredi 04 mai, Fikile Mbalula, le ministre des Sports sud-africain a dévoilé le nom des cinq villes qui accueilleront la compétition à partir du mois de janvier. Les stades de Soccer City à Johannesburg, de Mbombela à Nelspruit, de Nelson Mandela Bay à Port Elizabeth, le Royal Bafokeng de Rustenburg et le stade Moses Mabhida de Durban (est) sont les cinq enceintes retenues. «Nous tiendrons les cérémonies d`ouverture et de clôture à Johannesburg», a précisé le ministre. Son porte-parole Paena Galane a également indiqué que le match d`ouverture et la finale se disputeront sur la pelouse du Soccer City de Johannesburg et que «toutes les villes hôtes utiliseront les installations du Mondial 2010».

 


© abidjan.net
Cérémonie de tirage au sort de la Can 2013 en octobre 2012
La ville du Cap, où la France avait débuté sa Coupe du monde 2010 face à l`Uruguay, avait déclaré forfait il y a quelques semaines pour des raisons financières. «Concernant le poids financier pour les villes hôtes, un groupe de travail conjoint du ministère des Sports et du Trésor public rencontrera chaque ville individuellement pour répondre aux craintes et à toutes les questions de nature budgétaire», a conclu le ministre. L`Afrique du Sud, qui devait organiser la compétition en 2017, a accepté d`accueillir celle de l`an prochain après le retrait de la Lybie. A noter que le match díouverture et la finale se disputeront sur la pelouse du Soccer City de Johannesburg, respectivement le 19 janvier et le 10 février 2013. Le tirage au sort est prévu pour le 26 octobre prochain. L`Afrique du Sud a déjà organisé la Coupe d`Afrique des nations en 1996 et remporté à cette occasion pour la première fois de son histoire, le trophée continental.

 



Commentaire


Retour en haut