Archive

Lac Tchad: Ouverture du 14ème Sommet des Chefs díEtat de la Commission

Le président François Bozizé est attendu ce 30 avril dans la capitale tchadienne

 

Des six (06) pays membres, le Président de la République nigérienne Mahamadou Issoufou est le premier Chef díEtat à avoir foulé le sol Tchadien. Il a été accueilli par son homologue Idriss Deby Itno. Parallèlement ont atterri díautres délégations : une du Conseil national de transition libyen, conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Dr Ashour Saad Ben Kail et une autre du Conseil militaire suprême égyptien. Les Présidents nigérian Goodluck Ebélé Jonathan, centrafricain François Bozizé sont attendus ce 30 avril peu avant líouverture officielle des travaux du 14ème Sommet de la CBLT. Le Chef de líEtat camerounais sera représenté par le président de líAssemblée nationale, M. Cavaye Yegué Djibril.

 


© journaldutchad.com
Les images des séances préparatoires et de l'arrivée du président nigérien aux assises de Ndjamena
En prélude à cette rencontre, des experts se sont réunis afin de préparer les thèmes sur lesquels les chefs díEtats et de gouvernements vont discuter. Ces assises sont les premières depuis la tenue à NíDjaména en octobre 2010 du 8ème forum mondial de développement durable sur la sauvegarde du Lac Tchad qui avait fait des recommandations en vue de sauver le premier lac díeau douce et le 4ème plus grand lac díAfrique. Elles interviennent également au lendemain du dépôt des rapports finaux sur líétude de faisabilité du projet de transfert díeau de líOubangui au Lac Tchad, le plan díinvestissement de la CBLT en application du Programme díAction Stratégique (PAS) adopté en 2008 et le projet de Charte díEau du Bassin du Lac Tchad.

Le Secrétaire Exécutif de la CBLT, líIngénieur Sanoussi Imran Abdulahi qui a invité les autres Etats membres à honorer leurs obligations financières, a annoncé que la République Fédérale du Nigéria et la République du Tchad se sont acquittées de la totalité de leurs engagements financiers. Le ministre de líHydraulique urbaine et rurale, 1er Commissaire du Tchad auprès de la CBLT, M. Mahamat Ali Abdallah Nassour qui a donné le ton à ces assises a exhorté les experts à plus díabnégation. Je vous invite donc à vous mettre à líavant-garde de cette grave situation de dégradation de notre écosystème afin de trouver des solutions concrètes et urgentes, de manière à accélérer la mise en úuvre effective de nombreuses résolutions et décisions prises dans le but de favoriser líexploitation des immenses potentialités du Lac Tchad.

Créée le 22 mai 1964, la Commission du Bassin du Lac Tchad est une organisation sous régionale de coopération dans les domaines de líeau et de líenvironnement. Les pays membres statutaires sont le Cameroun, le Niger, le Nigéria, le Tchad, la République Centrafricaine et la Libye. Les membres observateurs sont le Soudan, la République Démocratique du Congo, la République du Congo Brazza et líEgypte.

 



Commentaire


Retour en haut