Archive

Centrafrique: Des corps découverts dans un chantier minier

En attendant les résultats díenquête un patron et des employés ont été placés en garde-à-vue

 

Cíest le site du quotidien français, lefigaro.fr, qui livre cette information selon laquelle, un Suédois, patron d'une société de safari en Centrafrique, et dix de ses employés ont été placés en détention dans le cadre d'une enquête sur la découverte de 13 corps dans un chantier minier du nord-est du pays fin mars, selon la gendarmerie. Erik Mararv (directeur de Central African Wildlife Adventures (Cawa)) et ses dix employés ont été interpellés à Bakouma et à Bangassou au courant du mois et transférés à Bangui. Ils sont en détention actuellement à la SRI (section recherche et investigation de la gendarmerie) après la découverte de 13 corps d'artisans miniers au chantier de Ngungunza le 29 mars 2012, selon une source à la gendarmerie.

 


© africanadventure.dk
La page annonce du site
D'après des photos remises à la gendarmerie dans le cadre de l'enquête, les corps des artisans miniers ont été retrouvés ligotés les mains dans le dos, et ils portaient des traces de coups de bâton et de poignard, a ajouté une autre source de la gendarmerie ayant requis l'anonymat. Il est encore tôt d'affirmer que la société de safari Cawa est derrière cette découverte macabre, a déclaré la source, précisant cependant que les 13 corps se trouvaient bien dans la zone du permis de chasse de Cawa. Aussi, certains témoignages recueillis mettent en cause directement cette société.

 



Commentaire


Retour en haut