Archive

Football: La saison des traumatismes

De nombreux de footballeurs continuent de mourir suite aux arrêts cardiaques, mais le Cameroun tarde à mettre sur pied une stratégie pour limiter les risques d’accidents

 

L'exemple de décès de joueurs en activité, le plus frais dans les mémoires, est survenu il y a quelques jours en Italie. Piermario Morosini, joueur de Livourne, est mort samedi 14 avril d'un arrêt cardiaque survenu sur le terrain lors d'un match de 2e division à Pescara, secouant toute l'Italie et entraînant la suspension de tous les matches dans le pays par la Fédération, en signe de deuil. Si le cœur de Mosorini a mis un terme aux jours du jeune homme, l’autre footballeur à savoir, Patrice Muamba, victime lui aussi d’un malaise cardiaque, a vu son existence se balancer entre la vie et la mort. A 23 ans, le milieu de terrain anglais d’origine congolaise s’est effondré sur le coup alors que son équipe Bolton affrontait Tottenham, en Coupe d’Angleterre. Ce dernier a pu revoir le jour après un état de santé très critique. Autre victime du cœur, Antonio Cassano, 29 ans, victime d’un accident vasculaire cérébrale dû à un problème cardiaque. L’attaquant de l’AC Milan s’en sorti heureusement avec peu de séquelle.

 


© Maxppp
Fabrice Muamba s'est effondré sur le terrain le week-end du 17 mars
Ces exemples ne sont qu’un nouvel épisode d’une longue série. Principaux cas de décès de joueurs de football professionnels survenus à cause de malaise cardiaques depuis l’an 2000: Février 2000: le Nigerian John Ikoromo, 17 ans. Octobre 2000: l’international roumain Catalin Haldan, 24 ans, du Dinamo Bucarest. Juin 2002 : Michael Michel, 32 ans, évoluant en D2 chypriote. Décembre 2002: le Macédonien Stefan Toleski, 23 ans, joueur du FK Napredok. Juin 2003: le footballeur camerounais Marc-Vivien Foé, 28 ans, victime d’une rupture d’anévrisme décède sur le terrain lors de la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie. Janvier 2004: l’attaquant hongrois du Benfica Lisbonne Miklos Feher, 24 ans. Octobre 2004: Serginho, 30 ans, footballeur brésilien de Sao Caetano (D1 brésilienne). Juin 2005: le milieu de terrain d’Uniao Leiria (D1 portugaise), Hugo Cunha, 28 ans. Décembre 2005: le joueur français du FC Utrecht David di Tommaso, 26 ans. Avril 2006: le jeune espoir d’Envigado FC (D1 colombienne), Victor Alfonso Guerrero, 17 ans. Août 2007: le défenseur espagnol du FC Séville Antonio Puerta décède trois jours après avoir subi plusieurs arrêts cardiaques. Décembre 2007: Phil O’Donnell, joueur de Motherwell, 35 ans, s’effondre en match de championnat contre Dundee United et meurt dans l’ambulance. Août 2009: le capitaine de l’Espanyol Barcelone Dani Jarque, 26 ans. Août 2011: le défenseur japonais Naoki Matsuda, 34 ans, meurt à l’hôpital deux jours après s’être effondré à l’entraînement avec son équipe Matsumoto Yamaga. Cette liste est loin d’être exhaustive.

 



Commentaire


Retour en haut