Archive

Centrafrique: Discussions Gouvernement-Centrales syndicales

Les négociations Gouvernement/Syndicat ont repris ce vendredi, 7 avril 2012 au sein des líASECNA à Bangui

 

Pouvoirs publics et Centrales syndicales devraient discuter sur les 71 points de revendications des syndicats soumis depuis belle lurette au gouvernement centrafricain. Selon Lebrun Siovène de líUSTC (Union Syndicale des Travailleurs de Centrafrique), il est aujourdíhui question díaller directement au but sur les 71 points de revendications que nous avions soumis au gouvernement centrafricain.

 


© hirondelle.org
Par exemple, les centrales syndicales exigent que le décret díapplication de la loi n°09.014 du 9 aout 2009 portant statut général de la Fonction publique centrafricaine soit effectivement pris pour que les travailleurs puissent bénéficier de ses effets. A ce jour, rajoute Lebrun Siovène, les centrafricains meurent de la famine et dans la misère. Rendez-vous dans les marchés de la Capitale pour voir comment tout est devenu cher, dans les hôpitaux pour vous rendre compte de la souffrance des gens et dans les morgues pour compter les morts. Ce níest pas seulement la maladie qui tue les Centrafricains mais plutôt la misère. En tant que groupe de pression, nous níaccepterons pas cela. Car il est hors de question que dans ce pays quíon qualifie de pauvre, que certaines personnes vivent dans une opulence insolente alors quíune autre catégorie, plus nombreuse, vit dans líindescriptible misère

 



Commentaire


Retour en haut