Archive

Centrafrique: 6 centrales syndicales appellent à la reprise des discussions

Le communiqué de presse rendu public est signé par de l'USTC la Coordination Nationale des Centrales Syndicales

 

Six centrales syndicales de la République centrafricaine ont appelé dans un communiqué de presse rendu public le 22 mars 2012 à la reprise des discussions avec le gouvernement centrafricain. Le communiqué de presse rendu public est signé par le Secrétaire général adjoint de l'USTC (Union Syndicale des Travailleurs de Centrafrique), Pierre Lebrun Siovène et Louis Salvador Ngho de la Coordination Nationale des Centrales Syndicales.

 


© hirondelle.org
Dans cette correspondance, les Centrales syndicales (Confédération Chrétienne des Travailleurs de Centrafrique, Confédération Nationale des Travailleurs de Centrafrique, Confédération Syndicale des Travailleurs de Centrafrique, Organisation des Syndicats Libres des Secteurs Publics, Parapublics et Privé, Union Générale des Travaileurs de Centrafrique et Union Syndicale des Travailleurs de Centrafrique), réunis le 17 mars 2012 à la Bourse du Travail, appellent à la reprise de discussion sur les 71 points de revendications en souffrance dans les tiroirs du Cadre Permanent de Concertation et de Négociation afin de rechercher les voies et moyens d'alléger la paupérisation des travailleurs.

les Centrales syndicales précisent par ailleurs qu'en dépit du bénéfice modeste résultant du déblocage partiel des effets financiers des avancements dans la Fonction Publique, sur la période additionnelle de 2003 à 2007, le pouvoir d'achat des travailleuses et des travailleurs est fortement entamé par les effets de "l'ajustement" du prix à la pompe des produits pétroliers, sans concertation ni consultation préalables des partenaires sociaux. Mesure antisociale ayant engendrée une inflation généralisée accentuant ainsi la pauvreté précisent les Centrales syndicales quand bien même le gouvernement la juge opportune et justifiée. Elles en appellent à la mobilisation de leurs bases pour des échéances imminentes et décisives.

 



Commentaire


Retour en haut