Archive

Centrafrique: Líartiste Jean-Paul Yomostico inhumé

Le couturier styliste est écédé le samedi 17 mars 2012 de suite díune maladie à líHôpital de líAmitié de Bangui

 

Il a été inhumé le mardi 20 mars 2012, après une cérémonie qui síest tenue au domicile familial de ce dernier sis Camp des sinistrés dans le 8ème arrondissement de Bangui. Cette cérémonie digne de son rang était organisée en sa mémoire par líAssociation des modélistes stylistes centrafricains associée à la famille du disparu. La République centrafricaine vient de perdre un grand artiste qui a consacré une partie de sa vie à cet art. La cérémonie funèbre síest déroulée en présence du directeur de líEspace Linga Téré, du représentant du ministre de la jeunesse, des sports, des arts et de la culture, de la représentante de líOrganisation «5 Etoiles», du président de líAssociation des journalistes culturels de Centrafrique, des artistes comédiens, stylistes-couturiers et mannequins. Quatre témoignages ont marqué la cérémonie, notamment un du côté paternel, un du côté maternel, díun ami et le dernier était celui du président de líassociation.

 


© journaldebangui.com
De regretté mémoire Jean-Paul Yomostico
Dans sa biographie présentée par le président Demi-dieu, Jean-Paul Yomostico de nationalité centrafricaine né de Pierre Yomba et de Christine Zaria le 14 octobre 1971 à Bangui, totalisait 41 années de vie. Il a poursuivi ses études jusquíen classe de 3ème avant díembrasser la carrière de styliste-couturier. Ses études primaires à líEcole de Guiffa dans la Kémo de 1976 à 1982 ont été sanctionnées par le CEPE, suivies des études secondaires à Dékoa toujours dans la préfecture de la Kémo ont été sanctionnées par le Brevet des Collèges. Il a ensuite suivi une formation professionnelle sanctionnée par un CAP en haute couture en 1999. Il était effectivement fasciné par les bouts de tissu et aimait la couture. En sa qualité de styliste, il a exercé les fonctions de Chef díatelier à TK Création à Bangui de 2000 à 2003 puis de 2004 à 2006. Il fut à la tête díAD Couture à Bangui et de 2009 à 2011, et a assumé le même poste à El-Shaddaï Couture toujours à Bangui. Depuis 2009, il a adhéré à líAssociation des stylistes couturiers centrafricains et du mannequinat (ASCCAM), et díy occuper le poste de Secrétaire général jusquíà sa mort. Entretemps, il a initié à Berberati dans la Mambéré Kadéï, le FESPAC et aussi il a initié la création du Syndicat des couturiers. Décédé le samedi 17 mars 2012 à líHôpital de líAmitié à Bangui, il laisse derrière lui quatre enfants et une femme. Il est aussi chrétien baptisé à Dékoa le 18 février 1996 par le pasteur Paul Sanzé. Il a aussi formé pleins de talents. Puisque líon dit quíun artiste ne meurt jamais, va en paix et que la terre de nos ancêtres te soit légère.

 



Commentaire


Retour en haut