Archive

Centrafrique: Un braquage qui tourne au drame à Bangui

Ce níétait quíun acte crapuleux de braquage au départ qui se solde par la mort díun sujet musulman

 

Il était 20 heures le soir du 19 mars 2012 au sein de líEcole Koudoukou dans le 3ème arrondissement de Bangui. Le jeune musulman síy rend pour apprendre à guider une moto. Les «godobés» du KM5 qui étaient dans les parages ont voulu lui soutirer de force son téléphone portable, il a résisté. Le «godobés» en Centrafrique sont des jeunes délinquants voir jeunes bandits. Cíest alors quíil a reçu un coup de poignard fatal auquel il succombera. Cet assassinat, a mis en branle la communauté musulmane du KM 5 qui criait vengeance. De leur côté les jeunes «godobés», solidaires ont aussi tenu à riposter.

 


© sozowala.com
Vers le Km 5
Les forces de défense et de sécurité ont du sortir de leurs baraquements pour investir les lieux toute la soirée afin de rétablir líordre. Dans la matinée de ce mardi 20 mars, les boutiques des sujets musulmans du plus grand centre commercial de la Capitale centrafricaine Ė le KM 5 sont restées fermées et la présence militaire encore plus importante. Cet autre assassinat intervient quelque temps seulement après le crapuleux assassinat de deux enfants centrafricains, crimes qui avaient mis à mal la cohésion sociale et la cohabitation au sein des communautés.

 



Commentaire


Retour en haut