Archive

Basketball: Un ancien Fauve brigue la présidence de la fédération nationale

Jean de Dieu Mageot a annoncé sa candidature devant la presse nationale

 

M. Jean De Dieu Mageot, ancien fauve de Bas-Oubangui version Basketball, a animé une conférence de presse au siège de son entreprise GCS à Bangui pour annoncer sa candidature au poste de la présidence de la Fédération centrafricaine de Basketball. Laquelle est dans la tourmente depuis la démission de son président au retour líAfrobasket 2011 de Tana. Le basketball étant le sport roi de la République centrafricaine, il faut un président digne de ce nom à la tête de la fédération. Selon son profil, líancien Fauve de Basketball a participé 4 fois à la Coupe díAfrique des nations de basketball, 2 fois aux jeux africains díHarare et de Johannesburg. Il a été entraîneur, Directeur technique national de la sélection centrafricaine et président du club Hit Trésor. Il síest présenté à la course de la présidence de ladite fédération.

 


© journaldebangui.com
M. Jean De Dieu Mageot, ancien fauve de Bas-Oubangui version Basketball
Au cours de cet échange et M. Mageot a signifié quíil ne joue pas au jeu de líachat des consciences tout en demandant aux électeurs de se méfier des candidats qui mettront de gros moyens en jeu pour les campagnes, histoire de récupérer une fois élus. Il a aussi souligné le fait quíil est mieux placé pour diriger la fédération car avec sa connaissance du domaine, beaucoup de choses changeront dans le sport favori de la République centrafricaine. Enfin, il a axé son plan díaction dans la détection et recrutement de nouveaux talents, histoire de relever le niveau du basketball centrafricain. Avec un parcours rempli, une qualité et un bon profil, M. Mageot serait un des favoris de líélection du futur président de la fédération de basketball. Selon le programme électif au niveau de la fédération, la clôture des dossiers de candidature était fixée au 3 mars, la confirmation des candidatures au 5 mars et les élections auront lieu le 10 mars 2012, sauf modification du programme.

 



Commentaire


Retour en haut