Archive

Centrafrique: «Le Treizien», arracheur de dents

Le cabinet dentaire est à la recherche de partenaires pour son développement

 

Situé au PK13 sur la route de Damara, le Cabinet dentaire «Le Treizien» vient díêtre inauguré en présence des autorités locales, des responsables administratifs du ministère de la santé publique et de la population. Il a été reconnu par Arrêté ministériel N°118/MSPPLS/DIRCAB/DGSCEP/DDS/SEPPS du 3 décembre 2010 et úuvre dans la région sanitaire n°1 en République centrafricaine. «Le Treizien» a été créé et est dirigé par Dr. Joseph Madissa. Sa spécialité la dentition et spécialement la maladie bucco-dentaire. Selon le dentiste Madissa, ce cabinet dentaire est dénommé «Le Treizien» parce quíil se situe au PK13 et simple ironie du sort, il a été inauguré un 13 février.

 


© journaldebangui.com
Dr. Joseph Madissa
Il a été créé dans le but de résoudre une partie des problèmes sanitaires et de participer au processus de développement de la République centrafricaine. «Le Treizien» fonctionne sur le financement propre du Dr. Madissa qui cherche encore des partenaires financiers et/ou matériels pour líévolution du Cabinet. En ce moment, il dispose des matériels techniques, mais aussi un stérilisateur automatique qui permet de traiter efficacement les appareils et accessoires afin díéviter de nombreuses contagions. Cependant, «Le Treizien» est confronté à de nombreuses difficultés entre autres un manque de partenaires financiers et matériels. Cíest ainsi que le Dr Madissa souhaite faire équipe et développer son entreprise. Malgré la proximité du Cabinet dentaire avec la population paysanne, elle ne semble pas vraiment síintéresser aux soins bucco-dentaires modernes. En outre, certains patients qui síy rendent, optent seulement pour la gratuité. Voilà une difficulté quant au renouvellement des consommables. Autre difficulté, la majorité de la population de la localité níest pas vraiment motivée pour síorienter vers le cabinet, mais préfère líautomédication.

 


© journaldebangui.com
Dr. Joseph Madissa à l'oeuvre dans son cabinet "Le Treizien"
En plus díêtre fonctionnaire de líEtat travaillant à líHôpital Communautaire de Bangui comme dentiste, Dr Madissa combine les deux activités. En ce moment, étant donné que cíest un début, deux personnes, un assistant et une secrétaire travaillent avec M. Madissa. Pour sa première année, le cabinet dentaire «Le Treizien» présente un bilan déficitaire car le nombre des patients est loin díêtre celui de líattente. Mais, ces derniers temps il accueille de plus en plus de patients, même si ce níest pas cela ne fait pas le compte. On espère que les centrafricains de la diaspora, soucieux díaider, pourraient síassocier à Dr. Madissa pour offrir un grand service à la population locale.


Commentaire


Retour en haut