Archive

La mandarine: Difficile de níen mange quíune seule...

Elle possède un effet anti-infectieux, fluidifiant du sang, hypotenseur, laxatif, antiallergique, reminéralisant, dépuratif et de prévention du cancer

 

Fruit du mandarinier (Citrus reticulata Blanco), arbre de la famille des rutacées très semblable à líoranger mais plus petit et délicat. Les deux variétés de mandarines les plus connues sont satsumas, de couleur orange clair ou verdâtre, et les clémentines, plus petites et sucrées, de couleur orange vif. Leur goût sucré agréable, leur niveau díacidité et la douceur de leur pulpe font de ces agrumes líun des fruits les plus populaires au monde. La mandarine est cultivée dans le sud de líEurope, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord depuis le XIXe siècle, quand elle fut apportée de Chine. Il síagit de la dernière espèce díagrumes arrivée en Occident en provenance de Chine (Les oranges sucrées furent introduites en Europe au XVI e siècle).La composition de la mandarine est très semblable à celle líorange, bien que la vitamine C, les minéraux, les acides organiques et la plupart de ses substances nutritives y soient présentes dans une proportion inférieure. Les propriétés de la mandarine sont aussi celles de líorange mais elles sont moins intenses.

 


© lepantheon.net
Un fruit délicieux
Grâce à leur consommation facile et à leur bonne tolérance digestive, les mandarines sont particulièrement appropriées pour les enfants et les personnes âgées. Elle possède deux applications principales: Maladies fébriles des enfants grâce à leur action anti-infectieuse, tonifiante et reminéralisante. Elle recommandée en cas díinfections de la gorge. Líhypertension: Les cures de mandarines donnent de très bons résultats en cas díhypertension artérielle et artériosclérose. Díun point de vue médical, elle est stimulante. Elle favorise líévacuation de la bile et síattaque aussi aux spasmes. Son rôle antibactérien níest plus à démontrer. Fortifiant les muqueuses, elle préserve du rhume et de la grippe. Elle atténue la douleur, est recommandée pour líestomac et stimule la fonction hépatique. Une consommation abusive de mandarines pourrait toutefois causer chez certains sujets des crises de foie. Moins connues, ses propriétés calmantes pour les nerfs et le sommeil. On la recommande aussi pour protéger les artères et lutter contre les varices. Elle résorbe les liquides des tissus, telle la cellulite.

 



Commentaire


Retour en haut