Archive

Centrafrique: Morosité dans l'attente de la journée des Martyrs 2012

Elle est organisée pour rendre hommage à des étudiants et élèves assassinés sous le régime de l'Empereur Jean Bedel Bokassa en 1979

 

La journée des Martyrs sera célébrée le mercredi 18 janvier 2012 en République centrafricaine. Elle est organisée pour rendre hommage à des étudiants et élèves qui avaient été tués sous le régime de l'Empereur Jean Bedel Bokassa en 1979. En janvier, plus d'une centaine de manifestants avaient été massacrés par la garde prétorienne de l'Empereur Bokassa 1er alors qu'ils protestaient contre le port obligatoire des tenues scolaires. Renversé neuf mois plus tard, Bokassa avait été reconnu responsable des massacres par l'OUA.

 


© journaldebangui.com
Au monument des Martyrs à Bangui
C'est ainsi que la journée du 18 janvier a été décrétée «Journée des Martyrs» car c'est à partir de cette date en 1979 que les jeunes élèves et étudiants avaient pris d'assaut l'avenue Jean Bedel Bokassa aujourd'hui rebaptisé «Avenue des Martyrs», pour síéléver contre des reformes amenées par l'Empereur. Il exigeait le port des tenues scolaires aux élèves et étudiants alors que les salaires n'étaient pas payés. En 2011, le Président Bozizé a réhabilité l'Empereur, ce qui crée une polémique. Le collectif des parents des victimes attendait réparation bien que Bokassa ait été jugé et condamné pour ses crimes. En 2012, la journée sera célébrée sur la place des Martyrs à l'intersection de l'Avenue des Martyrs en présence des autorités. Dans la ville de Bangui, il n'y a aucun signe annonciateur si ce n'est que des conférences et rencontres en prélude à la journée.

 



Commentaire


Retour en haut