Archive

Centrafrique: Arrestation du Directeur de publication du journal «Le Démocrate»

Le DP Ferdinand Samba, vient díêtre mis aux arrêts par les éléments de líOffice Centrafricain de Recherche du Banditisme (OCRB)

 

Poursuivi par le parquet de Bangui pour incitation à la haine, et diffamation par voie de presse à líencontre de Sylvain Ndoutingaï, ministre des Finances et du Budget, le Directeur de publication du journal Le Démocrate devrait comparaître le 12 janvier 2012 devant la justice centrafricaine. Mais il se trouve quíen date du 11 janvier 2012, le Conseil de Monsieur Ferdinand Samba, Me Nicolas Tiangaye, par une correspondance adressée au Tribunal de Grande Instance de Bangui et enregistrée sous le n°160 avait demandé le renvoi de cette affaire à une date de convenance du Président du tribunal. En raison des obsèques de mon ami Edouard Akpékabou qui auront lieu le 12 janvier 2012, je vous prie de renvoyer líaffaire «Le Démocrate» contre Ministère public et Ndoutingaï à une date de votre convenance, précise la correspondance de Me Nicolas Tiangaye.

 


© journaldebangui.com
Le DP Ferdinand Samba de «Le Démocrate»
La même correspondance adressée au conseil de Sylvain Ndoutingaï, Me Jacob Sangone avait été régulièrement enregistrée. Suite à cette demande de renvoi, líaffaire «Le Démocrate» contre Ministère public et Ndoutingaï avait été non seulement renvoyée à une date ultérieure mais en plus, un mandat díamener avait été lancé contre Ferdinand Samba, Directeur de publication dudit journal qui nía pas pour autant refusé de comparaître. Ce lundi, 16 janvier 2012 et alors quíil répondait à une invitation du président de líUnion des Journalistes Centrafricains (UJCA), Maka Gbossokotto juste à côté de sa rédaction, le Directeur de Publication du journal «Le Démocrate» sera arrêté en présence du président de líObservatoire des Médias Centrafricains (OMCA), pour être conduit à líOCRB.

Pour rappel, il y a quelques semaines, un autre Directeur de publication du journal «La Plume», Patrick Agoundou, poursuivi pour la même affaire Ndoutingaï avait préféré quitter le pays pour se mettre à líabri de telles tracasseries. Le Directeur de publication du journal «Le Démocrate», aux arrêts est le deuxième journaliste à être inquiété au cours de cette année 2012 qui commence à peine. Doit-on comprendre par là que la liberté de la presse est de nouveau en danger en Centrafrique?

 



Commentaire


Retour en haut