Archive

Tchad: Des experts préparent le sommet de la CEEAC

Ils préparent l'ordre du jour des travaux de la session des ministres de cette Organisation régionale qui aura lieu du 13 au 14 janvier à Ndjamena

 

La réunion ministérielle précède celle des Chefs d'État et de Gouvernement de la CEEAC, initialement prévue dimanche 15 janvier prochain à Ndjamena. Le directeur pour l'Afrique et Moyen Orient du Ministère angolais des Relations Extérieures, Joaquim do Espírito Santo, a affirmé à la presse que cette réunion des experts procédait à l'actualisation des certaines questions analysées dans des assises antérieures. Les experts se penchent également sur le programme d'action en cours pour l'année 2012. Y sont analysées des questions sur les douanes, les quotisations financières des États membres et la situation de libre circulation des personnes et biens au niveau de cette région centrale.

 

Il ya de fortes chances que cette fois la réunion des Chefs d'État et de Gouvernement ait lieu à la date prévue (15 janvier) vu qu'elle a été reportée à deux reprises l'année dernière par manque de consensus sur plusieurs questions d'intérêt de l'Organisme. L'une de ces questions concerne l'augmentation des quotas financiers des pays membres, ainsi que l'application immédiate de la libre circulation de personnes et biens au niveau de la région défendues par quelques pays membres de la CEEAC. Pour cette question, (libre circulation des personnes et biens), l'Angola défend que la CEEAC organise mieux et analyse les retombées de ces mesures, vu qu'on parle de la libre circulation des personnes et biens dans une région avec plus de 100 millions d'habitants.

La CEEAC est une communauté créée à Libreville, au Gabon, en décembre 1983. Ses objectifs sont promouvoir la coopération et le développement durable, avec une particularité sur la stabilité politique, économique et amélioration de la qualité de vie de ses populations. La politique de cet Organisme inclut un plan sur 12 ans pour éliminer des impôts de douane entre les États membres et établir un tarif externe commun, améliorer l'industrie, le transport et les communications, l'union des banques commerciales et la création d'un fonds de développement. Les onze pays membres de la CEEAC sont l'Angola, le Burundi, le Camaroun, le Tchad, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Rwanda, la République du Congo, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo et São Tomé et Principe. Le siège de la CEEAC se trouve à Libreville, au Gabon.

 



Commentaire


Retour en haut