Archive

Fin des 16 jours díactivisme et de lutte contre les violences faites aux femmes

La campagne de sensibilisation sur les violences faites aux femmes et aux filles a pris fin le 23 décembre 2011

 

Cíest dans la salle de conférence de presse du Complexe sportif Barthelemy Boganda quía eu lieu, les cérémonies de clôture des 16 jours díactivisme et de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Selon Madame Gladys Atinga, représentante de la Représentante du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, cette campagne de sensibilisation devrait síinscrire dans la durée et devenir un combat de tous les jours. Tant, díune manière ou díune autre, les femmes continueront díêtre soumises à toutes les formes de violences qui ne doivent être ni tolérées ni acceptées.

 


© acap-cf.info
Une vue partielle des participantes
Líobjectif visé au travers des 16 jours díactivisme et de lutte contre les violences faites aux femmes et filles en Centrafrique, cíest de sensibiliser les uns et les autres à comprendre que ces violences laissent des stigmates sociales et psychologiques parfois irréparables aux conséquences dramatiques pour le développement durable, a expliqué pour sa part Madame Solange Louise Zocko qui représentait Madame le ministre des Affaires sociales, de la solidarité nationale et de la promotion du genre. Initiées par le ministère des Affaires sociales avec líappui des agences du système des Nations en Centrafrique, (UNICEF, UNFPA, BINUCA et OMS), les 16 jours de campagne ont été líoccasion de véritable mobilisation des centrafricaines et Centrafricains et de tous ceux qui ont à cúur, la problématique de violences faites aux femmes et aux filles.

 



Commentaire


Retour en haut