Archive

Paix: Mise en place díun réseau de consolidation par les ONGs

Un atelier y afférent a eu lieu dans la salle de conférence du restaurant Kanakou à Bangui en centrafrique

 

Un atelier de validation des textes juridiques du réseau de consolidation de la paix au sein du Conseil inter Ong en Centrafrique a eu lieu dans la salle de conférence du restaurant Kanakou à Bangui le 12 décembre 2011 en présence du président du CIONGCA, du chargé de programme du Fonds de consolidation de la paix en Centrafrique et des organisations non gouvernementales nationales, atelier dont les participants sont issus des différentes organisations de la société civile en RCA.

 


© journaldebangui.com
Laurent Toringaï, chargé de programme au Fonds de consolidation de la paix
La RCA a été déclarée éligible au Fonds de consolidation de la paix en janvier 2008 et continue de poursuivre son effort de la paix grâce aux deux allocations des fonds mise à sa disposition en 2008 puis 2010. Ces deux allocations díun montant total de 30 millions de dollars ont permis la mise en úuvre díune part des 12 projets pour la première allocation et 14 pour la seconde. Seulement, à la clôture générale des 12 premiers projets en décembre 2010, force a été de constater que les ONGs centrafricaines ont très peu bénéficié de ces fonds ; et pis encore, elles restent insensibles aux actions que le fonds est en train de mettre en place dans le pays pour renforcer la cohésion sociale et le développement.

Et pourtant, ces ONGs sont supposées prendre la relève afin de pérenniser tous les acquis des projets financés par le fonds à cause de leur caractère national. Cíest dans cette perspective que le CIONGCA a estimé utile díenclencher un processus díimplication réelle des ONGs nationales non seulement dans la mise en úuvre des projets PBF au niveau des activités de suivi en vue díune appropriation et pérennisation, mais également en vue de créer un mécanisme unique national de défense et de recherche commune. Ce processus a démarré par la tenue díun atelier le 5 octobre 2011 à Bangui, atelier organisé grâce à líappui technique et financier du Secrétariat technique du Fonds de consolidation de la paix. Cela a permis aux ONGs nationales de discuter díune stratégie pour faciliter líimplication effective des ONGs, mais surtout, ces ONGs se sont convenues de la création díun réseau de consolidation de la paix au sein du CIONGCA.

 


© journaldebangui.com
M. GONDA, Président du CIONGCA
Cíest dans ce même objectif que cet atelier est organisé afin de faciliter des échanges entre les responsables des plateformes des ONGs centrafricaines en vue díélaboration des statuts et règlement intérieur du réseau des ONGs nationales pour la consolidation de la paix en RCA. Les participants de cet atelier sont issus des différentes organisations de la société civile centrafricaine notamment, de líOFCA, du RODH, du GEPPIC et du CIONGCA avec au total 20 participants. Selon le chargé de programme au Fonds de consolidation de la paix M. Laurent Toringaï, cíest un moyen pour le fonds de soutenir les ONGs nationales à entrer en action car díun moment à líautre, les ONGs internationales pourraient rentrer. Le président du CIONGCA a, quant à lui signifié que les ONGs nationales ont des compétences et pourront le prouver. Déjà, ce sont elles qui accompagnent en générale celles de líinternational lorsque celles-ci effectuent des missions à líintérieur du pays. Mais il ne faut pas ignorer que ce sera un grand défi pour les ONGs nationales.


Commentaire


Retour en haut