Archive

Un forum sur la responsabilité sociale des entreprises

Il se déroulera du 8 au 10 novembre 2011, à Douala au Cameroun, à l’initiative du Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM) et de l’institut RSE en Afrique

 

Conférences-débats
Trois catégories de participants sont attendues. Les représentants des patronats d’Afrique, les experts nationaux et internationaux et les entrepreneurs. Au menu des échanges, la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) par l’Afrique et pour l’Afrique. C’est le nœud du problème. Plusieurs thèmes seront abordés pendant les deux jours, le premier étant consacré aux randonnées. Entre autres, Quelles politiques publiques pour impulser la RSE en Afrique?, Du global au local, comment implémenter la RSE dans les multinationales et Pme africaines?, Formation et renforcement des capacités dans le domaine de la RSE en Afrique; RSE et investissement responsable en Afrique. Au regard de l’importance de cet événement panafricain, le premier du genre en Afrique, les organisateurs Martin Abega et Thierry Téné, représentant respectivement le GICAM et l’Institut RSE Afrique ont présenté le concept dans tous ces aspects.

 


© Journalducameroun.com
Le secrétaire exécutif du GICAM, Martin Abega
Modèle type africain
Le secrétaire exécutif du GICAM a insisté sur la nécessité de trouver un modèle type pour l’Afrique. Les multinationales ont les moyens de s’illustrer. Ce qui n’est pas le cas pour les Pme. La multinationale a les moyens de construire les routes et les hôpitaux sans problèmes. Or, si la Pme s’investit dans ce sens, elle ne sera plus compétitive. D’où l’idée de trouver une formule appropriée pour les PME, déroule Martin Abega. Concrètement, il est question de prendre le modèle occidental, l’analyser et ressortir un modèle africain qui sera appliqué aux entreprises et Etats africains. C’est tout le travail qui sera fait à Douala. Ce travail, précise Martin Abega, sera sanctionné par une déclaration dite de «Douala». L’évènement est soutenu par la Commission de l’Union africaine pour le droit international et des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA). Il se déroule au siège du GICAM, sis à la vallée des ministres, à Bonanjo à Douala.

 



Commentaire


Retour en haut