Archive

Le premier avion 100% Africain lancé en Afrique du Sud

L’Aéronef léger de reconnaissance à haute performance a été présenté à Johannesburg

 

Le premier avion entièrement pensé et construit par des Africains, l’«Advanced high performance reconnaissance light aircraft» — Ahrlac — (littéralement, «Aéronef léger de reconnaissance à haute performance », mis au point en Afrique du Sud, a été présenté à Johannesburg. Il ressemble un peu à une croix futuriste entre un chasseur à réaction et un hélicoptère d’attaque, mais l’Ahrlac est la réponse de l’Afrique du Sud à des fléaux tels que la piraterie et le braconnage dans le monde. Fruit de la collaboration entre le groupe d’aéronautique Aérosud et le groupe de défense Paramount, l’Ahrlac est un appareil assez compact, qui peut accueillir un pilote et un copilote, et qui se veut facilement modulable.

 


© Ahrlac.com
Advanced high performance reconnaissance light aircraft (DR)
Le Directeur du groupe Paramount, Ivor Ichikowitz, a affirmé mardi, lors de la présentation, que l’Ahrlac pourrait être destiné à de la surveillance aérienne classique, mais aussi accueillir du matériel électronique afin de faire du renseignement, ou encore être armé de roquettes, missiles, etc. Selon lui, la production devrait commencer en fin d’année 2012 et devrait être commercialisé à la fin 2013. Ce premier avion conçu et développé en Afrique du Sud devrait coûter moins de 10 millions de dollars pièce. Les Etats ont besoin d’avions capables de surveiller leur territoire et celui-ci se présente comme le moins cher du marché, a déclaré Anton Kruger, spécialiste des questions de défense à l’Institut d’études de sécurité en Afrique du Sud. M. Ichikowitz a indiqué avoir reçu une commande de 50 de ces avions, émanant d’un pays dont il préfère garder l’anonymat pour le moment.

 



Commentaire


Retour en haut